fbpx

« Femme Sauvage » : les enjeux écologiques dans un conte de Tom Tirabosco

par

Une BD qui rappelle « Into the wild » et « Sur la route », et interroge les lecteurs sur le futur de la planète. Des images sombres qui nous plongent dans la pureté d’une nature dure mais authentique.

Dans l’histoire scénarisée et dessinée par Tom Tirabosco, on suit le chemin d’une jeune femme qui décide de partir rejoindre des Rebels : des hommes et femmes réfugiés au Canada, après la guerre civile due aux dérèglements climatiques et ont condamné certaines parties du monde inhabitables.

Il y a aussi les ultra riches qui, comme les Rebels, se sont trouvés des abris. Mais à la différence des Rebels, les ultra riches vivent dans des zones très sécurisés.  La jeune femme doit affronter une nature impitoyable, bien différente de celle qu’elle idéalisait avant de tout quitter. Puis une rencontre va bouleverser sa vie.

Cette BD est un conte qui alerte notre société : notre planète ne peut pas supporter tous nos écarts. Comme les dessins, en noir et blanc, la frontière entre les « bons » et les « méchants » est très claire. Une histoire qui souligne aussi la force des femmes et leur « pouvoir de salut » pour le genre humain.


« Femme sauvage »
de Tom Tirabosco – Ed. Futuropolis
240 pages – 25 Euros

 

 

 


A lire également :
« Tropique de la violence » : l’explosive réalité de Mayotte en BD
« Les nuisibles » : Piero Macola dessine une métaphore de la société
Astérix fête ses 60 ans avec « La fille de Vercingétorix »


(crédit images : à la une la couverture de « Femme Sauvage », à la fin de l’article des planches de la BD – © Ed. Futuropolis)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à