fbpx

De Patti Smith à Phoenix, le meilleur de La Route du Rock 2018

par

Cette 28ème édition du festival malouin a tenu toutes ses promesses avec de belles découvertes et des live de grande qualité, notamment cette année grâce à une scène des remparts augmentée de quelques mètres. Patti Smith, Phoenix, Charlotte Gainsbourg, Nils Frahm : Putsch y était et on vous raconte le meilleur.

Patti Smith – Crédit photo – Nicolas Joubard

 

« I know that everything is fucked up in the world but I’m just happy », lance Patti Smith en milieu de concert avant de reprendre son incandescent Gloria. Cette adaptation du titre du groupe de garage rock Them est issu de son mythique (et premier) album Horses sorti en 1975 et les paroles introductives restent gravées dans les mémoires : « Jesus died for somebody’s sins but not mine »… La plus punk des poétesses n’a rien perdu de sa verve et de sa prestance, elle est totalement en phase avec l’esprit du festival malouin. Artiste engagée, Patti Smith l’a toujours été et sur la Route du Rock, elle s’y tiendra. Elle évoque l’importance de la neutralité de Jérusalem avant d’entamer Ghost Dance. Elle a aussi une pensée pour le cinéaste soviétique Andreï …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

7,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

1 articles offerts.

M'abonner à