Orient-Express : en voiture, destination Rêve !

par

Par Marc Emile Baronheid – Légendaire, fabuleux, inaccessible, les qualificatifs manquent, pour évoquer l’Orient-Express. A croire que le poème de Baudelaire a été écrit expressément pour célébrer ce train entré dans l’imaginaire collectif et incarnant le voyage.

Chaque page, chaque photo de ce superbe album donne l’illusion d’être invité à bord de ce temple du goût, et le pressentiment de croiser bientôt Mata Hari, Lawrence d’Arabie ou Agatha Christie au bras d’Hercule Poirot. Premier train à relier Paris à Constantinople, l’Orient-Express dégage une atmosphère particulière, un parfum que distillent les matériaux nobles utilisés par les meilleurs artisans. L’Art nouveau, l’Art déco, les Années folles, le Grand Hôtel de la Plage à Ostende, le Pera Palace à Istambul, le Riviera Palace à Monte-Carlo, l’attaque du train par des pillards en 1891 : en voiture, destination Rêve !

« Orient-Express, de l’histoire à la légende »
Guillaume Picon ; préface de Kenneth Branagh
Photographies de Benjamin Chelly
Albin Michel, 49 euros

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à