fbpx

Ping Machine : un petit quelque chose de Philip K.Dick

par

Par Nicolas Vidal – Ping Machine remet cela pour notre plus grand plaisir. Un nouvel album dans la foulée d’«Easy Listening», la formation de Frédéric Maurin ne s’arrrête jamais d’innover dans son passionnant parcours musical.

Toujours chez le label NeuKlang, 14 morceaux nous plongent inexorablement dans l’univers de Philip K.Dick, l’un des auteurs préférés de Frédéric Maurin. Le projet est une nouvelle fois alternatif, franc-tireur sous des aspects parfois hermétiques mais le propos musical est réjouissant.

Ubik
Ping Machine
NeuKlang

Lire aussi dans nos choix musicaux :

Arcade Fire : une immersion signée Kahlil Joseph

A Tribe Called Quest : retour de la légende du hip hop US des 90’s

Judas Priest : le heavy-metal des 80s de « Turbo Lover »

Leo Sidran : Entre chien et loup et en public

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à