Smith Henderson : un premier roman déroutant

par

Par Ludivine Augé – Le premier roman de Smith Henderson, Yaak Valley, Montana vient de paraître chez Belfond. L’auteur y décrit une certaine vision de l’Amérique, celle des années 1980 et de son président Ronald Reagan.

Violence et excès en tout genre, tel est le quotidien de Pete Snow, assistant social du DSF (Département des services sociaux). C’est un héros des temps modernes, impétueux et téméraire au quotidien. Mais, au fil du récit le courage de Pete Snow s’effrite en laissant apparaître une image moins reluisante. Pete Snow se réfugie dans la drogue, l’alcool et le sexe depuis la séparation avec sa femme et l’éloignement avec sa fille, Rachel qui laisse place à la tristesse de l’abandon. Le mythe se brise alors et le héros s’humanise au contact des difficultés. Ainsi, ce personnage qui incarne l’espoir d’une certaine Amérique de la charité connaît lui aussi des faiblesses. Pete Snow doit se résoudre à assumer sa propre imperfection. Mais cette impuissance le ronge.

«J’enlève leurs enfants à des gens comme nous» confesse-t-il à son ex-femme comme la supplique d’un désarroi qui le dépasse. Pourtant, il persévère à faire du mieux possible son job dans une Amérique à la marge.

Yaak Valley, Montana : l’envers du décor américain

Entre son alcoolisme, son père qu’il déteste, son frère en cavale et sa fille qui fugue, Pete Snow perd pied. Mais n’est-il pas trop tard pour lui et sa famille dans cette tragique fuite en avant ?
L’écriture de Smith Henderson met en exergue avec humanité sa vision d’un Etat comme le Montana dans une Amérique qui ne tient plus ses promesses. Il dépeint avec justesse et sensibilité une classe sociale qu’il affectionne particulièrement : les désœuvrés, les cas sociaux, les exclus que l’Amérique s’évertue à cacher derrière le vernis délavé du rêve américain. Smith Henderson se faufile derrière les apparences pour mettre au grand jour les contradictions sociales de l’Amérique.

Ancien éducateur spécialisé originaire du Montana, Smith Henderson s’est appuyé sur cette expérience pour décrire cet univers social et démuni. Son style se met entièrement au service des destinées qu’il décrit et des personnages complexes mis en scène.

Yaak Valley, Montana est un récit riche de ces rebondissements, où les personnages s’évertuent à survivre dans un monde qui se plaît à les exclure. La violence sociale prends des aspects dramatiques et paradoxalement profondément humains. Smith Henderson par son style et sa manière bien à lui de camper ses personnages dans un contexte social pesant finit de nous convaincre que la frontière entre le bien et le mal n’est pas si franche que cela.
Un livre passionnant qui résonne étrangement en écho des travaux de plusieurs autres écrivains américains comme Eric Puchner ou encore Wells Tower sur la disparation de l’American Way of life qui ne parvient plus à promettre mais à condamner à la précarité et la misère sociale.

Yaak Valley, Montana
Smith Henderson
Éditions Belfond
Version papier : 23 €
Ebook : 15,99 €

À lire aussi dans Le Coin des Livres, Les Romans :

Zijian Chi : immersion chez les Evenk

Iván Repila : l’amour comme vœu de silence

Nathacha Appanah : la face cachée de Mayotte

Arnaud Genon : Tu vivras toujours, son émouvant premier roman

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à