fbpx

Opodo : l’enquête des habitudes de lecture des européens

par

Par Deborah Valentin – À l’approche de l’été et pour la quatrième année consécutive le site de vente de voyages en ligne Opodo a lancé un sondage pour décrypter les habitudes de lecture des européens en vacances. Comment les européens lisent-ils et sur quels supports ? Quelle place accordent-ils à la lecture ? Autant de questions auxquelles cette étude tentera de répondre.

L’été : un moment propice à la lecture ?

Parmi les principaux éléments délivrés par l’étude – qui a touché 15 989 personnes depuis la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie, il semblerait que les lecteurs en vacances aient tendance à favoriser en premier lieu les livres puis les magazines, les journaux et les guides de voyages. Parmi ces lecteurs 72% des vacanciers partent en moyenne avec un livre ou deux pendant l’été. Si le sondage révèle que les femmes lisent un peu plus (62%) que les hommes (38%) pendant la saison estivale, les habitudes de lecture semblent s’accentuer au rythme des congés : 47% des personnes interrogées assurent lire davantage durant l’été tandis que 19% déclarent prendre enfin le temps de lire, 18% préfèrent pratiquer une autre activité et 16% affirment lire autant en vacances qu’à la maison.

Comme le montre l’enquête, la lecture en vacances est souvent associée à un moment de détente puisqu’une majorité de vacanciers (50%) préfèrent lire au moment de leur activité favorite : le farniente sur la plage – tandis que 29% lisent à l’hôtel contre 17% dans le train et l’avion.

L’été : le roman populaire en tête de classement

D’après l’étude, ce sont bien les romans populaires qui suscitent le plus grand intérêt du public ; si ces nouveaux romans ont depuis quelques années pris le pas sur les livres classiques avec en tête du top 5 des lectures de l’été 2016 Guillaume Musso, Harlan Coben ou encore Marc Lévy, la tendance à préférer les nouveaux romans pourrait s’expliquer par de nombreux facteurs à commencer par l’échelle de popularité d’un auteur ou encore l’influence du cercle familial et de la critique.

L’été : le livre papier règne encore

Selon l’étude, si la plupart des Britanniques et des Italiens favorisent l’achat en ligne et optent pour un support numérique qui ne manque pas de présenter certains avantages et notamment son faible encombrement et la disponibilité immédiate de ses contenus ; le livre papier reste la forme privilégiée par les Allemands et les Français qui se rendent directement en librairie pour effectuer leurs achats. Bien que les pratiques de lecture et les supports varient en fonction des profils de lecteurs, la forme traditionnelle du livre demeure encore au premier plan puisque 60% des usagers favorisent le livre papier au numérique et 73% des français préfèrent lire un livre sur papier plutôt que sur écran.

Les habitudes de lecture européennes 2016
Opodo : http://blog.opodo.fr/lecture-europeens-2016.html

http://www.opodo.fr/

À lire aussi dans les actualités culturelles :

Saint-Omer Jaaz Festival : Démocratiser la culture du jazz

Sumène : la jonction entre Musique et Arts de la rue

Ile de France : le « FIF » fête ses 40 ans

Festival Radio France 2016 : Les rencontres de Pétrarque sur le débat

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à