fbpx

Très vite ou jamais : amis au-dessus d’un nid de coucous

par

Par Romain Rougé – Amis depuis toujours, la vie de Jan et Nils va basculer lorsque Nils a un accident de moto qui le plonge dans le coma. Pendant un an, Jan va se rendre au chevet de son ami dans l’espoir que son état s’améliore. Si l’entourage de Nils s’éloigne peu à peu, son meilleur ami reste auprès de lui malgré les difficultés.

L’amitié mise à l’épreuve. Très vite ou jamais s’empare du thème pour construire un récit à la fois éprouvant, plein d’espoir et réaliste. Au sein du « Nid de coucous » comme il l’appelle, Jan s’occupe de patients, parmi lesquels se trouve son meilleur ami comateux. Jan lui rend visite tous les jours et couche sur papier ses journées, ses sentiments, ses espoirs et ses déceptions ; il lit les nouvelles sportives, fait la conversation. A travers ces écrits, on se prend à penser que Nils a bien de la chance d’avoir un ami comme Jan. En somme, comme le disait Jean-Jacques Rousseau, « L’attachement peut se passer de retour, jamais l’amitié ».

Outre cet amour fraternel sobrement narré, il apparaît des questionnements sur la maladie et sur le regard des autres : quand Nils est dans le coma, il reçoit les visites régulières. Du moment où il en sort avec des séquelles, tous s’éloignent. Accepter de voir quelqu’un « endormi » est une chose, assister à sa déchéance une fois réveillé en est une autre…

L’espoir et la détermination de Jan déconcertent aussi. « L’essentiel est de fermer les yeux sur ce qui t’arrive », dit Jan en déplorant le comportement des autres proches. Pour autant, tout n’est pas si simple, et la force du livre est aussi de remettre en question l’aveuglement de Jan via les réactions des médecins, de la famille et de ses autres amis. Ce n’est que lors d’une confrontation avec Nills, qu’il réalisera la double portée de ses lettres : « Et peu à peu, à passer en revue tous les hauts et les bas, les espoirs, les angoisses, la douleur, la joie, j’ai réalisé que oui, je les avais aussi écrites pour moi. Coucher mes impressions par écrit m’a aidé à ne pas perdre la raison. »

Le livre, lui, nous donne furieusement envie d’appeler son meilleur ami pour aller boire un verre.

Très vite ou jamais
Rita Falk
Editions Magnard Jeunesse
240 pages – 13,90 €

A lire aussi dans Livres Jeunesse / Les ados :

Brainless : histoire d’un zombie ordinaire

Barry Jonsberg : le bonheur de A à Z

Devenir bodyguard de la fille du président? Check!

The Rook, entre amnésie et dossiers top secrets

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à