Rodrigo Garcia : un avant-gardiste controversé

par
Partagez l'article !

Par bscnews.fr / C’est pour le moins une déclaration étrange à laquelle s’est livré Rodrigo Garcia, directeur du centre dramatique Humain trop humain de Montpellier, chez nos confrères espagnols d’El País sur le site du quotidien ce jeudi 16 avril 2015 (lire ici l’article original *) :  » Les arts de la scène sont quelque chose de très large. On ne peut pas seulement programmer un théâtre de textes (…)

Partagez l'article !

Pour beaucoup de spectateurs, cela a été un cataclysme et une manière de les emmerder. Les gens aimaient avoir leur petit théâtre de province, leurs oeuvres classiques qui les rassuraient, même s’ils s’endormaient dans leur fauteuil. »

Nommé au début de l’année 2014 à la tête du CDN de Montpellier par la Ministre de la culture de l’époque, Aurélie Filipetti, Rodrigo Garcia a, dès son arrivée, appliqué la politique de la terre brûlée en débaptisant tout d’abord le théâtre de son nom historique ( …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à