Festival Littérature et Journalisme : le mauvais genre a bon goût

par
Partagez l'article !

Par Amélie Coispel – bscnews.fr/ Le festival Littérature et journalisme lance sa nouvelle édition du 9 au 12 Avril 2015 sur la Place de la République à Metz, et rassemble 180 invités autour de la thématique « mauvais genre ».Quoi de plus emblématique que la Place de la République pour réveiller la liberté d’expression ? La thématique de cette nouvelle édition, « mauvais genre », une thématique malheureusement d’actualité suite aux événements du 7 janvier qui résonnent encore dans les têtes, appelle à la satire et la caricature. Il s’agit pour ce festival, qui jouit déjà d’une notoriété incontestable, de laisser les langues de bois au placard pour s’attarder sur des réflexions moins sages et diplomates, mais non moins intelligentes. Et pour ce faire, le festival rassemble cette année 180 intervenants : romanciers, journalistes, essayistes, auteurs jeunesse, dessinateurs et scénaristes de bande dessinée invités, parmi lesquels des auteurs et journalistes étrangers, qui partageront avec le public et interagiront sur des questions qui font l’actualité. Des tables rondes aux grands entretiens, en passant par les rencontres ou des apéros littéraires, les occasions de s’entretenir avec les auteurs ne seront pas des moindres !

Partagez l'article !

Et pour parrainer cette nouvelle édition, l’invité d’honneur n’est autre que Frédéric Beigbeder, directeur de la rédaction du magazine Lui et romancier, auteur notamment de L’amour dure 3 ans, 99 francs ou plus récemment Oona et Salinger. L’écrivain animera une table ronde samedi 11 avril, autour d’une question qui le turlupinait depuis un moment : Les écrivains réalistes sont-ils …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à