Angoulême 2015: la consécration du manga avec le Grand Prix, Katsuhiro Otomo

par
Partagez l'article !

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ La 42eme édition du festival s’achève et la nostalgie est toujours un peu là. On quitte d’abord Angoulême et ses commerçants, d’une grande chaleur humaine ( on entend déjà ceux qui ironisent sur leur intérêt dans cette disponibilité – et l’on répliquera que non, il y a un réel intérêt et investissement que l’on retrouve dans peu de festivals et qu’on les en remercie).

Partagez l'article !

On prend congé aussi d’une atmosphère d’excitation que communiquent les passionnés de bulles, ravis d’échanger, l’espace d’une dédicace ou d’une rencontre, un mot avec ceux qu’ils ont l’impression de bien connaitre au travers de leurs récits. Et puis, on regrette de n’avoir pas eu le temps de tout voir tant l’offre en conférences, projections, concerts de dessins, est conséquente et de n’avoir pu s’étendre davantage sur les planches originales de Jirô Taniguchi, …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à