Jolie Holland : la jeune génération de l’Americana

par
Partagez l'article !

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / L’Americana se renouvelle avec une facilité déconcertante grâce au vivier de jeunes artistes américains de cette nouvelle génération. Tant que des personnalités aussi pétillantes et talentueuses que Jolie Holland porteront à bout de bras ce flambeau, on ne pourra que s’en réjouir. La jeune chanteuse texane s’est confiée à nous ce mois-ci sur les secrets de ce nouvel album où il est question de racines, d’Homère, de vieilles chansons et de Nouvelle-Orléans.

Partagez l'article !

Qu’est ce qui vous a poussé vers les racines de la musique américaine ?
Je suppose que beaucoup de choses m’ont conduites vers cela. Sans Alan Lomax et Zora Neale Hurston, cela m’aurait pris beaucoup plus de temps. Bob Dylan, bien sûr, nous a tous conduit vers les racines de la musique américaine. Quand j’étais plus jeune, mon cercle d’amis écoutait beaucoup de types de musique différents: des groupes d’art subversifs, de jazz, de blues, Woody Guthrie, de la musique goth, du rap. Je pense que The Pogues a été le premier groupe qui a amené le terme “musique traditionnelle” dans un sillon nouveau et propre à eux. J’ai été beaucoup inspiré par eux.

Quel rapport entretenez-vous avec la poésie ?
J’adore la poésie utile et bien écrite. Les poètes mystiques soufies et les premiers poètes …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à