Un seul et même homme au destin hors du commun

par

Par Mélina Hoffmann – bscnews.fr/ «Voilà une âme dont le penchant pour la spiritualité sera presque incontrôlable ; votre seule chance d’y parvenir est d’intervenir tandis que le garçon est encore jeune. Pour faire de Siddhartha un grand roi, ne le laissez jamais sortir de l’enceinte du palais. Il doit croire que la terre est un paradis. S’il découvre un jour la souffrance, votre fils ne vous obéira plus. Vous le perdrez pour toujours. » Suddhodana était effaré. « Et pendant combien de temps devrais-je agir ainsi ? »« Trente-deux ans. »

Et pour cause, ce personnage emblématique et respecté qui vécut au VIe siècle av. J.-C. a profondément marqué l’histoire de l’Humanité en donnant naissance à un courant à la fois religieux, philosophique et spirituel basé sur la méditation, la connaissance, l’observation et la compréhension du monde qui nous entoure. Plus qu’une croyance, le bouddhisme est un mode de vie, une hygiène mentale qui conduit au royaume de Bouddha, autrement appelé Nirvana, où ne règnent que la joie, la paix et le bonheur. Religion sans Dieu, sans âme et sans culte, le bouddhisme prétend faire appel à la raison et à la compréhension, et non à la foi aveugle. [1] Mais on aurait tort de croire que la vie de Bouddha fut un long fleuve tranquille. Il serait plus juste de parler de périple. Une vie encerclée de diverses légendes qui rendent son histoire absolument passionnante. L’histoire de Bouddha, c’est d’abord celle de Siddhartha (dont le nom signifie « celui dont le but est accompli »), jeune prince népalais auquel les astrologues prédisent un avenir exceptionnel. En effet, les cartes du ciel sont formelles : le jeune homme aura le choix entre deux destinées, il pourra décider de régner sur le monde, ou sur son propre esprit en devenant un saint homme. Bien décidé à faire de son fils un guerrier, le roi décide alors de tout faire pour que Siddhartha n’ait jamais aucune vision de la souffrance, espérant ainsi l’empêcher de se détourner du royaume. « Des personnages aussi vénérables que les astrologues durent jurer qu’ils ne se montreraient jamais devant Siddhartha, sous peine d’être bannis. Certains habitants, qui n’étaient pas encore vieux, furent autorisés à rester mais prévenus qu’ils n’auraient plus le droit de sortir de chez eux s’ils tombaient malades ou lorsque, inexorablement, ils vieilliraient. Les enterrements et les funérailles avaient désormais lieu la nuit et sans cérémonies publiques. On déménagea les bûchers funéraires trois kilomètres plus loin, le long de la rivière. » Mais malgré toutes ces précautions, Siddhartha finit par se rendre un jour hors de la cité et aperçoit un vieillard, un malade, un cadavre, et un moine errant en train de mendier. Le choc de ces visions va changer à tout jamais la vie du prince. A 29 ans, abandonnant sa vie de prince et son foyer, il devient moine, répond désormais au nom de Gautama, et part en quête d’un maître spirituel. Une quête légendaire qui transformera le monde à jamais. Docteur en médecine et fondateur du Chopra Center for Wellbeing en Californie, Deepak Chopra est mondialement connu pour ses nombreux best-sellers sur le thème de la spiritualité et de la médecine non conventionnelle. Celui que l’on désigne comme le « gourou de la santé spirituelle » aux Etats-Unis nous plonge – à travers un ouvrage émouvant et captivant, mêlant fiction et vérité – dans l’histoire passionnante et tumultueuse de Siddharta, Gautama et Bouddha, un seul et même homme au destin hors du commun.

[1] Source : www.systerofnight.net/religion/html/bouddhisme_indien.html#
Deepak Chopra
Bouddha, Histoire d’une illumination
Editions Tredaniel
292 pages
Prix : 20.29 €

A lire aussi:

Leçon n°1 : être en accord avec soi-même

Le témoignage bouleversant d’Angèle lieby

Le cri du coeur de femmes aux destins brisés

Cuisine : Mes recettes de l’été

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à