JC Brooks : Le phénomène de la Soul venu de Chicago avec Howl

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / Il y a quelque chose, à la fois d’envoûtant et d’étrange chez JC BROOKS & The Uptown Sound. Ce quintet de Chicago déboule avec un album punchy, gracieux et hypnotique. On passe d’une soul entêtante à un blues plus cathodique pour se retrouver en deux notes sur des rifs pop entraînants. C’est bon, c’est beau et ça ne se manque pas. JC Brooks nous en dit plus sur ce nouvel album.

Chicago, l’endroit idéal pour voir naître et évoluer Jc Brooks ?
Chicago est la maison du blues électrique, Curtis Mayfield, The Staple Singers, Kanye, R. Kelly, Wilco, et Andrew Bird. C’est l’endroit idéal pour découvrir des artistes, se laisser influencer et démarrer un projet.

Ici, en France, on vous prête de très nombreuses influences : Ottis Redding, the Stooges ou encore David Bowie ? Qu’en est-il réellement ?
Oui car ce sont les meilleurs ! Otis avait la voix et la passion. Les Stooges avaient la puissance brute et primitive. Et Bowie a le style, les paroles tout en étant en avance sur son temps. Je suis de près le travail de ces artistes, je les étudie et m’en inspire pour mon propre projet.

Qu’est-ce qui vous lie musicalement aux Uptown Sound ?
Nous écrivons les chansons ensemble. C’est un groupe très collaboratif. Néanmoins, JC Brooks and The Uptown Sound n’a rien a voir dans la démarche avec James Brown and his Famous Flames.

Comment réagissez-vous à l’idée que vous puissiez explorer de nouvelles contrées de la Soul avec ce nouvel album?
Sur cet album, nous y avons mis toutes nos influences, que ce soit Otis, Prince ou Morrissey !

En fait, comment définirez-vous votre musique ?
C’est quelque chose de Post-Punk Soul.

Howl est votre troisième album. Est-ce qu’il a quelque chose de cathartique ?
Oui, cet album aborde le fait de surmonter les ténèbres. Il commence dans les profondeurs, et atteint le sommet en un clin d’oeil.

Qu’est-ce qui a changé depuis votre premier album « Beat of Our Own Drum » ?
Nous avons appris à jouer de nos instruments !

Quelle est la distance parcourue depuis vos débuts en tant que chanteur ?
Au moins un tour du monde.

Où pourra-t-on vous voir sur scène dans les prochaines semaines en France ?
Le 22 octobre Au Petit Bain ( 7 Port de la Gare, 75013 Paris, France ) et le 23 octobre au Comptoir du Jazz
(58-59 Quai de Paludate, 33800 Bordeaux, France)

JC Brooks and the Uptown Sound – Howl

Le site officiel de JC Brooks and the Uptown Sound

Lire aussi :

Hugh Coltman : à mi-chemin entre littérature et musique

Scotch and Sofa : de la Pop classe et cosy

Aurèle Quidam : du folk rock du côté de la Bretagne

Niuver : L’identité sensuelle de la liberté

Le Skeleton Band : Une incroyable contrée musicale

Piers Faccini : un prochain album entre chien(s) et loup(s)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à