fbpx

La Locandiera ou Les noces fades de Carlo Guidoni, Dominique Blanc et Marc Paquien

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ D’abord il y a l’écriture de Carlo Goldoni , qui, dans La Locandiera, n’a rien de remarquable.

Les situations, le langage et les caractères manquent cruellement d’originalité et de ce « je ne sais quoi » qu’il n’aura su décidément piquer ni à Molière, ni à la Commedia dell’arte. Et sur ce point, justement, on s’interroge: de quel côté a voulu tendre Marc Paquien? Les caractères types de la comédie italienne ne sont que vaguement évoqués par quelques grimaces caricaturales et l’énergie communicative des comédies de Molière manque tout au long de la pièce. Rien de bien notable dans cette mise en scène somme toute très classique. La distribution n’est pas mauvaise mais n’enthousiasme pas. André Marcon, seul, avec son jeu tout en retenue et son charisme aristocratique, est fort séduisant dans le rôle du Chevalier. Les autres s’adonnent souvent à des singeries lassantes et Dominique Blanc est une Morandolina qui manque de piquant. Si son jeu est juste, elle ne convainc pas vraiment dans ce rôle de femme manipulatrice qui met tous les hommes à ses pieds. Ce n’est que lorsque le drame colore son visage qu’ elle est, par contre, extrêmement touchante et convaincante ….mais la pièce est construite sur une plaisanterie féminine qui ne lui sied pas bien au jeu. On ressort ainsi de ce spectacle avec un sentiment mitigé; voilà une comédie qui n’est pas désagréable à écouter mais qui ne laissera pas un souvenir impérissable. Un bravo toutefois à Claire Risterucci pour ces superbes costumes!

Titre: La Locandiera
Auteur: Carlo Goldoni
Mise en scène: Marc Paquien
Traduction: Jean -Paul Manganaro
Décor: Gérard Didier
Avec Dominique Blanc, Anne Caillere , François de Bauer, Anne Durand, Gaël Kamilindi, André Marcon, Pierre-Henri Puente, Stanislas Stanic

Dates des représentations:

-Du 5 au 8 février 2013 à la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau

– Les 12 et 13 février 2013 à La Coursive – Scène Nationale de La Rochelle

– Le 16 fév. 2013 Théâtre Saint Louis à Cholet

– Du 19 au 21 fév. 2013 au Théâtre de Villefranche

– Le 23 fév. 2013 à Oyonnax au Centre culturel Aragon

– Du 6 au 9 mars 2013 à Namur – Théâtre Royal

– Le 12 mars 2013 au Théâtre de l’Olivier ( Istres)

– Du 15 au 16 mars 2013 au Théâtre de Roanne

– Les 19,20 et 21 mars 2013 au Théâtre du Vellein à Villefontaine

– Les 25,26 et 27 mars 2013 au Théâtre de Nîmes

– Du 2 au 7 avril 2013 à Amiens – Comédie de Picardie

– Du 10 au 12 avril 2013 à Saint-Etienne – La Comédie de Saint-Etienne

– Du 16 au 19 avril 2013 au Théâtre de Caen

– Le 21 avril 2013 à Noisy-le-Sec – Théâtre des Bergeries

– Du 23 au 25 mars 2013 à Neuilly-sur-Seine – Théâtre des Sablons

– Le 30 avril 2013 à Saint-Raphaël – Théâtre

– Le 4 mai 2013 à Evreux / Vernon – Théâtre

– Du 7 au 19 mai 2013 au Théâtre des Célestins ( Lyon)

– Du 21 au 22 mai 2013 au Théâtre de Grasse

– Du 21 au 26 mai 2013 au Théâtre National de Nice

– Les 30 et 31 mai 2013 au Théâtre Liberté de Toulon

– Le 4 juin 2013 à Thonon – Maison des Arts

– Le 7 juin 2013 à Privas – Théâtre

A voir aussi:

L’importance d’être sérieux et le plaisir de ne pas l’être

L’art et la science : un mariage rendu possible par la Cie Primesautier Théâtre

Masques, marivaudages et amours galvaudées

Les noces fantaisistes et burlesques du géant Rabelais et de la Cie Air de Lune


Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à