fbpx
Eva Cortés - Noah Shaye

Eva Cortés :  » Mon Jazz est le reflet de ce que je suis  » « 

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / Le nouvel album d’Eva Cortés est un enchantement de mélodies, de sensualité et de finesse. Enregistré en live dans un club de Mardrid, la chanteuse espagnole, orginaire du Honduras, a montré l’étendue de son talent et de sa sensualité en plaquant de sa voix chaude sur des morceaux de belle tenue. Nous l’avons rencontré pour qu’elle nous donne les secrets de ses compositions. Eva Cortés est assurément un de nos coups de coeur pour cette année 2012.

propos recueillis par

Comment avez-vous préparé cet album live « Jazz One Night »?
La vérité est que la préparation a été le concert que nous avons donné. C’était bien pour moi de prendre cette décision car je sentais que c’était le bon moment. Nous enregistrons toujours tous ensemble en direct dans le studio. Cela nous prend en général 2 ou 3 jours maximum, alors j’ai pensé que ce serait amusant de le faire en live et en public.

Est-il plus difficile d’enregistrer en studio? Ou est-ce plus excitant pour enregistrer votre album sur un seul concert?
Eh bien, à vrai dire je n’en avais pas la moindre idée jusqu’à ce que nous l’ayons fait. Je crois quand même que cette idée de le faire sur une seule date avait quelque chose de kamikaze. Normalement, il faut 3 ou 4 dates pour ce genre d’enregistrement.
C’était pile ou face, tout pouvait arriver tellement il y a de paramètres et de choses à penser. tout en étant au chant, à la composition et à la production en mêm temps. Je pensais sincèrement que cela serait plus compliqué. Ce fut une expérience terriblement enrichisssante. Et je suis heureuse d’avoir pris cette décision.

Comment s’est fait le choix de vos chansons pour ce concert ?
J’avais quelques nouvelles chansons que je voulais faire, et puis j’ai choisi quelques morceaux de chaque album, mais également des chansons auxquelles je tiens énormément. Il est vrai que nous avons fait plus de chansons que prévues initialement . Je voulais me laisser la liberté de choisir. Le concert a duré plus de 3 heures.

Est-ce que votre relation au Jazz a changé depuis le début de votre carrière ? Vous sentez-vous plus mature musicalement?
Je me sens plus mature dans la vie grâce à toutes les expériences que je vis. Ma musique doit être le reflet de ce que je vis, de ma personnalité et de mon univers… Pour répondre à votre question de façon précise, oui, je pense que mes expériences personnelles ont changé mon rapport à la musique. Il est incroyable de voir ce que j’apprends lorsque je partage la scène avec de grands musiciens comme Jerry Gonzalez, Mike Moreno, Romain Collin, Rémi Vignolo, Pepe Rivero, Mauro Gargano … C’est inimaginable à quel point je suis impatiente de jouer au Blue Note à New York avec des musiciens comme Luques Curtis ou Kendrick Scott avec qui je n’ai jamais partagé la scène auparavant. Toutes ces expériences me font grandir et apprendre en partageant avec eux.
Je me sens chanceuse car la vie me falicite les choses et me met sur la bonne route. Et j’essaie d’en profiter un maximum.

On entend souvent que vous êtes l’étoile montante du jazz espagnol. Est-ce que cela vous plaît?
Je ne sais pas trop comment répondre à cette question. Il est agréable de voir que tout ce qui a germé au début, n’ont pas été que des idées folles, seulement des mots, ou des mélodies en tête. Cela récompense aujourd’hui toutes ces chansons que les gens prennent du plaisir à écouter. C’est cela qui est vraiment important pour moi. Que les gens viennent à mes concerts, c’est cela qui me plaît.

Pourquoi avez-vous choisi d’enregistrer cet album à Madrid?
La raison principale est que mon équipe, ma patrie, ma famille et mes musiciens sont tous à Madrid. Il était également plus facile de l’organiser, sachant que ce fut une idée de dernière minute. Et j’espère avoir la chance à nouveau d’enregistrer de nombreux albums live partout dans le monde dans les années à venir.

Auriez-vous pu enregistrer cet album dans une autre ville dans un autre pays?
J’ai enregistré avec d’autres artistes pour leurs projets dans d’autres pays, Mais jamais pour moi. Il est vrai que j’ai enregistré mon premier album au Chili ! Mais peut-être que j’enregistrerai mon prochain album ailleurs qu’en Espagne en 2013.

Il ya quelque chose de fascinant dans votre chant. Vous vous sentez totalement impliquée dans votre interprétation. Est-ce une volonté de votre part ou est-ce naturel? Wow, tout d’abord, je vous remercie beaucoup, c’est un beau compliment.
Je suis une personne très timide, croyez-le ou non, il est donc plus facile pour moi de me laisser aller dans la chanson, dans l’histoire et dans la musique afin d’être en mesure d’exprimer ce que je ressens et ce que la chanson signifie pour moi.
Ma seule obsession est de dépasser cela lorsque je suis sur scène, parce que, grâce à cela, je tisse une vraie empathie avec le public et mes musiciens où la seule exigence est de suivre ces sentiments, de se laisser aller et de voir où cela vous mène.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le titre de cet album?
Le titre dit tout, il est très descriptif. L’idée de départ était  » Juste une nuit de jazz à Madrid » puis il est devenu  » Une nuit de Jazz avec Eva Cortes à Madrid ».

Vous jouez quelques chansons en français, ce qui ne manque pas de vous donner une sensualité très agréable. Qu’aimez-vous dans cet exercice?
Je vous remercie encore une fois. Je dois avouer que la langue française et la France sont très chers à mon cœur.
Le père de mon enfant est de Paris, et nous avons fait en sorte qu’elle puisse grandir avec les deux langues.
Dans la vie de tous les jours, je parle en espagnol, en anglais et en français, c’est pourquoi je chante dans ces trois langues.
Il est vrai que lorsque je chante en anglais et en français, j’ai un « accent », mais les gens me recommandent de ne pas m’en débarrasser complètement, allez comprendre …

Quels sont vos futurs projets musicaux?
J’ai 3 enregistrements en prévision. Deux d’entre eux sont plus susceptibles d’être réalisés en 2013. Mais je préfère ne pas en parler car je suis un peu superstitieuse. Mais je vous dirais tout lorsqu’ils seront enregistrés.

> Eva Cortès « Jazz one night wight Eva Cortès  » – Universal

> Le site officiel d’Eva Cortés

(photo Eva Cortés – Noah Shaye)


A lire aussi dans le Jazz Club :

Ibrahim Maalouf : Entre musique, magie et origines

Shai Maestro : un Jazz tout en finesse

Sophie Darly : un jazz fait de fraîcheur et de Motown

Virginie Teychené : Le Jazz des mots et du langage

Alyssa Graham : Un Lock Stock and Soul équilibré, élégant et mélodique

Malia :  » Nina Simone m’a donné le courage d’être ce que je suis aujourd’hui « 

Stéphanie Lemoine : un talent jazz fait de joie et de douceur

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à