fbpx

Fidel Castro : Cuba, l’autre capitalisme

par

Par Sophie Sendra – bscnews.fr / Michel Villand et Francis Matéo signent ici un livre qui laisse perplexe. Il y a un intérêt à lire cet ouvrage ne serait-ce que pour comprendre le système mis en place par Fidel Castro.

Même si, à la fin de l’ouvrage, on a le sentiment que Michel Villand, homme d’affaires proche du Parti Socialiste Français, a fait preuve d’une grande naïveté en pensant s’installer et prospérer sans problèmes, dans une partie du monde où le système est à l’image de la mante religieuse : Le communisme se nourrissant du Capitalisme. Idéologie qui montre « bonne figure » tout en se nourrissant de ceux qui la « visitent ».Ce livre doit être lu ne serait-ce que pour témoigner d’une dictature dont certains doutent, pour montrer un appauvrissement de la population obligée de se soumettre à la « débrouillardise » pour survivre. L’histoire de la pauvre Nancy est consternant : morte de ne pas avoir trouvé de chirurgien pour une simple appendicite (l’hôpital pour riches étrangers ayant refusé de l’opérer en urgence, la dirigeant ailleurs, mais trop tard !). Les grands de ce monde courtisent Cuba, font des affaires avec Fidel Castro ; des artistes séjournent dans des hôpitaux hors de prix, au mépris de la population : ils s’en moquent, ils sont riches et tout cela ne les concerne pas. Cet ouvrage aurait dû s’appeler Cuba, bienvenue en Enfer, ou encore Cuba, l’autre Capitalisme. Et dire que certains défendent encore ce gouvernement. Les Cubains méritent mieux : vivre et non survivre. A lire pour s’informer.

Mon associé Fidel Castro, Récit de l’incroyable aventure d’un Français à Cuba, Michel Villand et Francis Matéo, Éditions Histoire d’être, 2012


> Achetez ce livre en ligne chez notre partenaire Fnac.com


À lire aussi :

Yann Moix : Michael Jackson fut les Beatles à lui tout seul

Philosophie : réconcilier les littéraires et les scientifiques

Politique : les onze auteurs qui ne laissent pas indifférent

Les politiques sont-ils des people comme les autres?

Les jeux de pouvoir en politique

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à