fbpx

Smoking Smoking se hisse au rang des très bonnes surprises de l’été

par

Propos recueillis par Nicolas Vidal –bscnews.fr / Les mélodies de Smoking Smoking vous saisissent au coeur et vous font tournoyer au dessus des notes. Proposés par un joli duo de filles qui vous entraînent dans un conte moderne, la mélancolie et les refrains font leur chemin pour se hisser au rang de bonnes surprises de cet été. Les filles de Smoking Smoking sont à suivre de près. Et vous avez de la chance, elles sont ce mois-ci dans le BSC NEWS MAGAZINE.

Tout d’abord, une question qui brûle les lèvres. Qu’insinue le nom de votre groupe, Smoking Smoking ?
Smoking Smoking, c’est un mélange de choses : l’élégance des dandys et tout ce qui se cache derrière un costume, le noir et blanc et la nouvelle vague, la cigarette et l’ambiance « boudoir enfumé » où l’on refait le monde… et puis la sonorité du mot « smoking smoking », en le prononçant, les lèvres forment un baiser…

Smoking Smoking a une genèse remarquable tant elle était improbable. Qu’est-ce qui vous a poussé à lancer un projet musical comme celui-là au cours d’une soirée ?
Nous étions toutes les deux en train de refaire le monde, justement ! Et puis l’idée est venue comme ça, très spontanément, sans anticiper à ce moment-là que cela pourrait devenir. On a parlé de faire de la musique ensemble, et quelques minutes plus tard, on fredonnait en chœur le refrain d’ « are we lucky ? ». C’est parti comme ça…

Quels sont les atomes crochus entre vous qui provoquent les mélodies de Smoking Smoking ?
Nos goûts, nos références musicales et artistiques se complètent plutôt bien à la base. Nous avons une sensibilité commune qui fait que les chansons naissent un peu comme des évidences. L’une fredonne quelque chose, l’autre s’y mêle très naturellement. C’est toujours très spontané. On se connaît depuis longtemps aussi… Du respect que l’on a l’une pour l’autre, à notre amitié, c’est sûrement cela nos atomes crochus.

Deux filles, un piano un univers à part, Are We Lucky, une chanson qui transporte au coeur d’une histoire, quelle est la magie de ce mélange musical ?
Merci pour le mot magie ! C’est difficile à dire du coup. On ne sait pas si on peut parler de magie, mais en tout cas ce titre s’est fait avec sincérité, sans se poser trop de questions. On est arrivé à quelque chose qui nous a plu assez immédiatement, dans un élan de spontanéité, quelque chose qui nous touchait de manière évidente. On ne s’est pas mis de limites sur les mélodies ni sur le chant, et cette carte blanche sur ce premier titre a plutôt bien fonctionné. C’est d’ailleurs ce qui a posé les bases pour les chansons qui ont suivi.

Vous avez toutes les deux des parcours artistiques riches et des carrières séparées. Qu’est-ce qui vous a rapproché ?
C’est avant tout notre amitié. On se connaît depuis 6 ans et on se considère presque comme des sœurs. Juste l’envie de faire quelque chose ensemble en fait. Mais nous avions déjà collaboré plusieurs fois. Nous avons chacune nos projets musicaux personnels. Vanessa a entre autres réalisé le premier clip du projet Maëlis et pris de nombreuses photos.

Il y a quelque chose de patiné dans votre univers : le noir et blanc, le décor d’une Amérique passée, des images sorties tout droit de contes pour enfants, des pirates, une vieille guimbarde US… Qu’est-ce qui vous plaît dans cet environnement artistique ?
Ce qui nous plaît, c’est avant tout le côté très cinématographique. Ce sont souvent des images à la fois d’une autre époque et totalement intemporelles, des pincées de ce qui nous inspire, et que l’on essaie d’emmener ailleurs. On se nourrit beaucoup d’images et d’icônes.

Smoking Smoking apparaît finalement comme une création très poétique qui ne cesse d’alterner entre la nostalgie, l’enfance et la mélancolie. Est-ce comme cela que vous percevez votre style ?
On est toutes les deux assez rêveuses… C’est peut-être que cela qui crée en soit ce mélange de nostalgie, de mélancolie et d’enfance. L’une des chansons qui sera sur l’album aborde ces trois termes d’ailleurs. C’est sûrement l’une de nos facettes, mais lorsque nous abordons un nouveau texte ou une nouvelle composition, nous ne pensons pas à cela…

En prévision de la sortie de votre EP en septembre, appréhendez-vous ce nouveau cap ?
On a surtout très hâte ! Ensuite en octobre, nous enregistrons l’album qui sortira début 2012.

Quand pourra-t-on voir les Smoking Smoking sur scène d’ici cette fin d’année 2011 ?
Les dates sont en train de se caler en ce moment, mais on vous dira ça très bientôt !

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à