Pascal Pointud: « Ces aides annoncées par Gabriel Attal sont comme des respirateurs artificiels. Elles maintiennent en vie mais au final on sait que le patient mourra »

Partagez l'article !

Pascal Pointud, ancien Vice-Président national du mouvement de la ruralité, chroniqueur chez Tocsin et chez Ligne Droite, nous propose une analyse sans concession sur la révolte des agriculteurs confrontés à la politique bruxelloise et à la surdité du gouvernement et d’Emmanuel Macron. Pascal Pointud évoque des solutions concrètes pour sauver notre agriculteurs et nos paysans.

Partagez l'article !

Que doit-on comprendre de cette exemption partielle des 4% de Jachères annoncée par l’Union européenne ? Lorsque la France se tourna vers la mécanisation de son agriculture, on obligea nos paysans à passer au remembrement entre 1955 et 1975. Ce fut donc la destruction des petites parcelles au profit d’une réorganisation et ipso facto de la destruction du bocage, des haies des bosquets et même d’assécher les mares. Pour cela, nos paysans ont bénéficié d’aides publiques et aujourd’hui, afin qu’ils puissent percevoir des aides européennes pour remettre de la biodiversité, recréer des habitats naturels pour les oiseaux, remettre en place les zones humides, il a fallu que des technocrates comprennent que pour éviter l’érosion des sols et des inondations touchant les zones périurbaines qui se rapprochent de plus en plus des zones agricoles, il fallait fixer les terres agricoles. Donc en résumé, on a payé pour détruire la biodiversité et on repaie pour remettre ce que des érudits en blouses grises ont pondu. Des génies, je vous dis! Les 4% de jachère sont là pour permettre à nos paysans de percevoir la nouvelle PAC en protégeant l’environnement. Nos paysans n’ont pas attendu des directives européennes pour replanter des haies, remettre des zones humides, ressusciter des mares. Mais où Bruxelles a sévi, il y a 50 ans environ, Bruxelles impose dorénavant. Ainsi, on a enlevé des aides précieuses pour garantir un faible revenu et cette exemption partielle n’est actée que pour 2024 sans assurance pour l’avenir. On ne doit pas faire payer  aux paysans ce que les technocrates de Bruxelles ont inventé !

« On ne doit pas faire payer  aux paysans ce que les technocrates de Bruxelles ont inventé ! »

Que pensez-vous des aides apportées aux agriculteurs par Gabriel Attal ? Sont-elles de nature à calmer la colère? Les aides pour le moment annoncées par Gabriel Attal sont …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous avez lu vos

0 articles offerts.

M'abonner à