(Vidéo) Révolte des agriculteurs: Arnaud Rousseau, patron de la FNSEA, dépassé par sa base ?

par
Partagez l'article !

Il semblerait qu’Arnaud Rousseau soit contraint d’engager une offensive médiatique de premier plan, après son appel il y a une dizaine de jours à lever les nombreux barrages d’agriculteurs qui paralysaient la France.

Mais depuis ce dimanche 11 février, Arnaud Rousseau enchaîne les médias pour s’insurger poliment contre le gouvernement qui avait fait pourtant de nombreuses promesses après les prises de parole de Gabriel Attal.  » Je n’ai plus de nouvelles du gouvernement depuis 10 jours (…) Nous voulons des annonces avant la salon de l’agriculture« , a déclaré Arnaud Rousseau notamment sur BFM et France Info, implorant le gouvernement de réagir très rapidement au sujet des annonces promises. Le patron de la FNSEA a avoué sur le service public que « Bruxelles tergiversait notamment sur la question des jachères ». Il redoute de plus que si le gouvernement n’éclaircit pas très vite ses engagement la Salon de l’agriculteur pourrait être houleux.

De leur côté, la coordination rurale a appelé à une remobilisation intense dès cette semaine pour se faire entendre et mettre la pression sur le gouvernement. Ainsi, le syndicat a annoncé que des blocages pourraient être à nouveau installés notamment dans le Sud de la France cette semaine et peut-être envisager une jonction à la frontière avec les agriculteurs espagnols. De son côté, la Confédération paysanne entreprend toujours des blocages chez certains industriels.

La semaine à venir aussi bien pour Arnaud Rousseau que le pour le gouvernement risque d’être inflammable. Enfin, les mobilisations massives d’agriculteurs partout en Europe génère aussi auprès de la base une incompréhension et un sentiment d’inachevé après la fin des mobilisations.

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à