(Vidéo) « Vous n’avez pas honte?! »: Olivier Véran hué à Crépol lors de son déplacement

par
Partagez l'article !

« Honte à vous de défendre la France des quartiers! Honte à vous! »

Face à de nombreux habitants ulcérés, Olivier Véran, porte-parole du gouvernement s’est déplacé à Crépol pour apporter le soutien du gouvernement. À cette occasion, il a été copieusement hué à son arrivée.

Faisant fi de la colère de plusieurs citoyens présents, il a exprimé ses préoccupations quant au « risque de basculement de notre société » si des mesures appropriées ne sont pas prises. Il a également affirmé l’engagement du gouvernement à traduire les responsables en justice.

Lors de son allocution, Véran a exprimé sa solidarité avec la famille de Thomas, reconnaissant leur douleur et leur colère comme partagées par le gouvernement. Il a promis un soutien inconditionnel de l’État aux victimes et à tous ceux affectés par ce drame.En outre, Olivier Véran a annoncé la mise en place d’un comité local d’aide aux victimes, dirigé par le préfet et le procureur de Valence, pour fournir un soutien adéquat aux victimes et à leurs familles. Il a conclu en mettant en garde contre les actes de vengeance violente, en référence aux incidents récents à Romans impliquant des groupes qualifiés « d’extrême droite », soulignant la nécessité de ne pas succomber à la haine et au ressentiment.

Mais sa venue a suscité la colère des habitants qui n’ont pas manqué de le huer dès son arrivée. Une séquence qui traduit bien l’exaspération de nombreux Français face à cet ensauvagement de la société française causée par une délinquance de plus en plus violente.

 

 

 

 

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à