fbpx

Marie, libraire ambulante: « Ma librairie créé un lien social particulier puisque ce que ne sont pas les gens qui viennent à la librairie mais la librairie qui vient vers eux »

Partagez l'article !

Marie mène sa librairie ambulante de village en village au volant d’un ancien camion de pompier. Pour Putsch, elle évoque les bienfaits d’une telle librairie lorsqu’elle va à la rencontre de Français très éloignés du monde de la librairie, dans le Haut Val de Sèvre. Son projet itinérant rencontre un certain succès, fait de passion et de beaucoup de lectures.

propos recueillis par

Partagez l'article !

D’où vous est venue cette idée de librairie ambulante, les mots volants ?
J’avais envie de proposer la vente de livres neufs dans les campagnes, d’aller à la rencontre des lecteurs sur les marchés, de toucher une population qui ne va pas forcément en librairie traditionnelle. Et le format camion permet de désacraliser le lieu, de le rendre accessible à tous.

Où vous déplacez-vous et comment choisissez-vous votre itinéraire ?
Je me déplace essentiellement sur le Haut Val de Sèvre, dans les Deux Sèvres. Certaines municipalités autour de Niort m’ont aussi contactée pour leurs marchés, j’essaie de nouveaux emplacements, parfois cela fonctionne parfois pas. J’ai une vingtaine de  » stations » par mois.

Quel est le public qui vous sollicite lors de vos passages ?
Toutes les tranches d’âges viennent me voir, bien sûr l’ancien camion de pompiers attire l’oeil des enfants mais les parents se prêtent aussi au jeu, il y a beaucoup de curiosité, ce n’est pas courant de voir ce type de librairie.

Qu’est ce que permet la libraire itinérante que ne permet pas la librairie physique ?
Elle permet d’être à plusieurs endroits dans une même semaine, de rencontrer des publics totalement différents, d’aller en milieu rural, de rendre la lecture accessible à tous (même ceux qui n’ont pas de voiture, qui ne se déplacent plus ..) Elle créé aussi un lien social particulier puisque ce que ne sont pas les gens qui viennent à la librairie mais la librairie qui vient vers eux.

Comment se font vos choix littéraires qui agrémentent votre librairie ambulante ?
Au début, mes choix se faisaient en fonction de mes goûts, de mes envies, des valeurs sûres, puis au fur et mesure des tournées j’ai pu affiner l’assortiment en fonction des envies des clients, de leurs choix, de nos échanges.

On sent qu’il y a une inclinaison forte à la littérature jeunesse. Pourquoi ce choix ?
C’est rigolo cette question parce que ce n’est pas le cas, j’ai plus de livres pour les adultes que pour les enfants et l’idée c’est justement d’avoir de tout pour tout le monde, afin que chacun puisse trouver son bonheur dans le choix.

Avez-vous des projets de développement pour votre librairie ambulante ? Comme la possibilité d’équiper un second camion ?
Des projets oui bien sûr tout le temps ! Un second camion, non (je ne peux en conduire qu’un à la fois )

Organisez-vous des séances de dédicaces lors de vos déplacements ?
Oui, tout à fait, il m’arrive de recevoir des auteurs sur les marchés où je m’installe.

Pour en savoir plus sur la librairie ambulante, les mots volants

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à