fbpx

Grève chez EDF : le gouvernement de plus en plus exposé à un black-out énergétique

par
Partagez l'article !

Alors que la situation de la France se complique dangereusement notamment avec des grèves massives dans les raffineries, le gouvernement se garde bien de communiquer sur la situation chez EDF, alors même qu’Emmanuel Macron, il y a quelques semaines de cela, s’en était pris violemment à l’ancien PDG, Jean-Bernard Lévy.

C’est une information qui vient de tomber et qui n’incite pas à la sérénité en vue de la crise énergétique qui va, elle aussi, s’aggraver pour cet hiver. EDF était sommé de remettre en route un certain nombre de réacteurs nucléaires en prévision de l’hiver, arrêtés sous le mandat d’Emmanuel Macron, avec l’alibi de la transition énergétique et le plan de réduction des énergies fossiles.

On apprend notamment qu’un mouvement de grève impacte très sérieusement la maintenance de cinq réacteurs nucléaires français. D’après le syndicat FNME-CGT (Fédération nationale des mines et de l’énergie) , une grève est en cours alors que le gouvernement assure depuis plusieurs semaines qu’EDF sera en mesure de remettre en marche plusieurs réacteurs pour faire face à la demande énergétique. A ce jour, 25 réacteurs sont à l’arrêt et 15 sont en maintenance ou réparation.

Le gouvernement qui exhorte EDF à produire 50 Gw au 1er janvier s’expose à une pénurie d’énergie, bien au delà des prévisions les pessimistes. Cette grève pourrait plonger la France dans une situation énergétique grave alors que le gouvernement, par une communication puérile, tente de mobiliser les Français pour adapter leur quotidien à la sobriété énergétique.

Photo by Lukáš Lehotský on Unsplash

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à