fbpx

Une inquiétante pénurie de médicaments touche la France à l’approche de l’hiver

par
Partagez l'article !

Mise à jour de l’article – 16.11.2022

En plus de la crise énergétique, l’inflation galopante, les pénuries de carburants qui s’aggravent, les Français vont devoir faire face également à une pénurie de médicaments qui tend à prendre des proportions de plus en plus inquiétantes.

Les ruptures d’approvisionnement en pharmacie ont pratiquement doublé depuis le début de l’année avec des ruptures de stock sur des médicaments indispensables au quotidien.
D’ailleurs l’agence nationale de sécurité du médicament s’en inquiète et a tiré la sonnette d’alarme notamment sur les traitements concernant le diabète de Type 2. C’est le cas également pour certains traitements anti-cancéreux qui sont cruciaux pour les patients sous traitement.

Le chiffre des ruptures de certains produits a atteint 12,5 % contre 6,5 % depuis le début de l’année. L’ASNM explique ces tensions notamment par une forte augmentation de la demande mondiale. De plus, la France a beaucoup perdu de sa souveraineté sanitaire pour la production de médicaments, c’est le cas notamment du paracétamol, produit en Inde et en Chine. Les tensions les plus fortes portent notamment sur le Doliprane pour enfants. Ces tensions sont aussi le fait d’une baisse des matériaux de conditionnement des médicaments (boites, emballages, flacons…).

Ce 15 novembre, l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament tire à son tour la sonnette d’alarme dans plusieurs tweets.

Après une consultation sur le site de l’agence nationale de sécurité du médicament, on peut constater que les tensions d’approvisionnement et les ruptures de stock sont tout simplement effrayantes notamment sur l’Amoxicilline, Zithromax, Augmentin, Deroxat… Vous pouvez consulter cette liste sur ce lien.

La situation sur l’approvisionnement en médicaments du quotidien reste très préoccupante pour les Français à l’approche de l’hiver aussi bien que pour les patients dont l’état nécessité des traitements urgents, lourds et incontournables.

De son côté, l’agence européenne du médicament a communiqué sur un « arrêt potentiel de production » suite à une alerte du syndicat européen Medicines for Euope (MFE) qui a mis en avant un risque de pénurie de médicaments génériques pour cet hiver. Les raisons évoqués sont le coût du prix de l’énergie, du transport ainsi que l’apport de matières premières. Une situation à suivre de près dans les prochaines semaines.

Photo by Roberto Sorin on Unsplash

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à