fbpx

(Vidéo) Réforme de la police judiciaire : la grogne monte chez les policiers partout en France

par
Partagez l'article !

La révolte gronde au sein des services de police judiciaire un peu partout en France depuis l’annonce d’une réforme visant à mettre tous les services de police au niveau départemental sous l’autorité d’un Directeur de la police nationale appelé le DDPN, placé sous l’autorité du Préfet.

Plusieurs centaines de policiers de ces services ont commencé à manifester dans plusieurs villes de France, notamment à Lille, Bordeaux Dijon ou Toulon pour montrer leur inquiétude quant à cette réforme qui amoindrirait l’efficacité et la résolution des enquêtes de plus en plus nombreuses, notamment dans la coordination de celles-ci, pour beaucoup. Il est également question de l’indépendance des investigations et le maintien de la séparation des pouvoirs entre les autorités administratives et judiciaires. Cette réforme serait également synonyme  d’une suppression pure et simple de la police judiciaire et de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Mais Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, avec cette loi d’orientation et de programmation, maintient que les résultats seront à la hauteur et les procédures facilitées. Ce n’est pas du tout l’avis des services de police, ni des avocats du conseil national des Barreaux et plus inédit encore des magistrats de la Conférence nationale des procureurs.

Plusieurs vidéos tournées dans des services de police judiciaire commencent à fleurir sur les réseaux sociaux, un peu à la manière de celles des soignants, harassés par le manque de moyens et la fatigue, il y a quelques mois. Ces vidéos sont éloquentes du dépit de ces fonctionnaires de police qui se disent « déterminés, unis et solidaires ». Mais seront-elles suffisantes pour faire reculer le Ministre sur cette réforme que beaucoup jugent inutile voire contre-productive au vu de la flambée de délinquance et de violence qui secoue la France ?

Soutenez Putsch Média sur Tipeee

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à