fbpx

(Vidéo) « Une junte au service de l’obscurantisme » : Les très lourdes accusations du Premier Ministre malien contre la France à la tribune de l’ONU

par
Partagez l'article !

Décidément, cette 77ème session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies, le 24 septembre 2022 à New-York a été forte en rebondissements diplomatiques.

Le discours du Premier Ministre par intérim, le Colonel Abdoulaye MAIGA, à l’occasion du débat général, non relayé par les médias français, a été d’une violence verbale inouïe contre Emmanuel Macron et les « autorités françaises ». Abdoulaye Maïga a vivement reproché au Président français « d’avoir retiré unilatéralement la force Barkhane du Mali. Mon pays a été ensuite poignardé dans le dos par les autorités françaises (…) Nous refusons toute amalgame avec le peuple français que nous respectons. Les autorités françaises profondément anti-françaises pour avoir renié les valeurs morales universelles, trahies le lourd héritage humaniste des philosophes des lumières, se sont transformées en une junte au service de l’obscurantisme ».

Le Premier Ministre par intérim, le Colonel Abdoulaye MAIGA, a également accusé la France « d’avoir violé le territoire malien en falsifiant des plans de vol. Elle a également fourni des armes et des renseignements à des groupes terroristes ».

( Le discours intégral en vidéo au bas de cet article)

Soutenez Putsch Média sur Tipeee
 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à