fbpx

Philippe Murer: « Les conséquences des sanctions anti-russes pour les Français seront chômage, inflation et destruction d’une partie de leur industrie. A ce niveau de bêtise, c’est du grand art ! »

Partagez l'article !

L’économiste Philippe Murer, dans ce grand entretien de rentrée, revient pour Putsch.Media sur la situation économique et catastrophique de la France.

propos recueillis par

Partagez l'article !

Il met en cause la politique d’Emmanuel Macron concernant les déficits, la désindustrialisation, le chômage et notamment les sanctions contre la Russie. Un entretien apocalyptique de Philippe Murer.

 

Le chiffre de l’inflation annoncé par le gouvernement n’est-il pas minoré ? Et si oui pourquoi ?
Le chiffre de l’inflation calculé par l’Insee et annoncé par Eurostat est de 6,8% sur un an. Le gouvernement français prend bien soin d’enlever quelques éléments volatils comme le tabac pour annoncer que l’inflation n’est « que de 6,1% ». Il y a deux autres éléments de minoration principaux qui s’appliquent : en un l’immobilier et en deux « l’effet qualité ». L’Insee prend en compte l’inflation de l’immobilier avec un poids théorique de 6% dans le budget des ménages alors que l’immobilier pèse 16 à 20% réellement dans le budget de chaque foyer. Ainsi, les loyers et les prix de l’immobilier ont connu une hausse considérable pendant 30 ans qui a été peu prise en compte. Enfin, pour les produits incorporant des technologies, l’Insee calcule un « effet qualité » pour calculer « la vraie hausse » de prix de ces produits. Vous achetez une voiture avec plus d’électroniques et d’options, l’Insee considère ainsi par exemple que la hausse du prix de 10% des nouveaux modèles est en fait une baisse de prix car ils incorporent des technologies plus efficaces ou novatrices. Cette méthode a évidemment des limites.
Les méthodes de l’Insee minorent donc le niveau de l’inflation ce qui permet au gouvernement de dire que « le pouvoir d’achat augmente » quand des millions de Français gilets jaunes disent que leur pouvoir d’achat diminue. Le magazine 60 millions de consommateurs a réalisé une étude estimant la baisse de pouvoir d’achat des Français à 4% entre 2009 et 2014.

 

« Les méthodes de l’Insee minorent donc le niveau de l’inflation ce qui permet au gouvernement de dire que « le pouvoir d’achat augmente » quand des millions de Français gilets jaunes disent que leur pouvoir d’achat diminue »

 

Comment jugez-vous la politique du gouvernement et notamment de Bruno le maire pour juguler cette inflation ? 
La faute du gouvernement est d’avoir laissé dériver l’inflation comme tous les autres gouvernements occidentaux. La forte création de monnaie à destination des marchés financiers et donc des milliardaires depuis 10 ans, la désastreuse gestion du covid avec des fermetures et ouvertures brutales de secteurs économiques, la relance excessive notamment aux Etats-Unis en sont des causes importantes. Une autre cause qui va poursuivre ses dégâts est le dysfonctionnement du capitalisme financier et mondialisé : la médiocratie règne dans nombre d’entreprises moyennes ou grandes suite à leur financiarisation excessive pour et par leurs dirigeants et actionnaires. Il en résulte une démotivation générale, une baisse de compétence par la fuite des talents, une médiocrité croissante des dirigeants. Ce sujet est peu évoqué mais est essentiel. Se rajoute à cela les stupides sanctions économiques contre la Russie qui ont fait exploser les prix de l’énergie. Elles ont et vont conduire à des pénuries d’énergie et à la destruction d’une partie du tissu industriel en Europe.

 

« Les stupides sanctions économiques contre la Russie ont fait exploser les prix de l’énergie. Elles ont et vont conduire à des pénuries d’énergie et à la destruction d’une partie du tissu industriel en Europe »

 

Concernant l’action actuelle de Bruno Le Maire, elle consiste à tenter de minimiser les effets de l’inflation pour les ménages les moins riches. Cela consiste à déverser des tombereaux d’argent public et donc à augmenter fortement la dette publique pour limiter la hausse des prix du gaz, de l’essence et de l’électricité. Il s’agit donc pour Bruno Le Maire d’endetter la France pour nous sauver des mauvaises décisions de ce même Bruno Le Maire tant sur « les sanctions anti Russie » que sur le marché européen de l’électricité ou le mauvais entretien des centrales nucléaires par le gouvernement Macron ! C’est évidemment une politique de gribouille.

Pourtant, on entend beaucoup d’annonces du gouvernement pour « aider les Français ». Quel regard portez-vous à leur sujet ?
Le gouvernement « aide les Français » après que sa politique idiote ait détruit le niveau de vie des Français. Un peu comme pendant la gestion à 200 milliards d’euros du covid : il fallait aider les bars, restaurants, cinémas et entreprises après les avoir fermés sans aucune base scientifique.

Le déficit commercial de la France est abyssal. Comment nous en sommes arrivés là ?
Le déficit commercial est de 122 milliards d’euros sur un an. Macron et Le Maire ont réussi à faire deux fois pire que le précédent record datant d’avant 2017. Le déficit commercial est abyssal car tous les gouvernements français depuis Mitterrand ont désindustrialisé la France : en adoptant l’euro, une monnaie trop chère pour les industriels français, ils ont baissé nos capacités d’exportation et augmenter nos importations ; avec le pouvoir sans cesse plus grand de l’Union Européenne et les accords de libre-échange signés avec les pays à bas salaire, ils ont poussé l’industrie à se délocaliser; avec l’entrée trop rapide de très nombreux pays de l’Est de l’Europe dans l’Union Européenne, les industriels ont eu une opportunité en or de délocaliser dans des pays avec des salariés compétents et peu payés. Enfin, avec l’abandon de la planification des trente glorieuses, ils ont enlevé un soutien considérable à notre industrie qui avait pourtant conduit aux succès d’Airbus, d’Ariane, aux centrales nucléaires et j’en passe.
La France est un pays où l’industrie disparaît, le tourisme et les petits boulots ubérisés augmentent sans cesse : c’est la description d’un pays qui se tiers-mondise. La banqueroute est au bout du chemin si les électeurs ne choisissent pas des partisans d’une politique radicalement différente et donc hors de l’Union Européenne.

 

« Le déficit commercial est abyssal car tous les gouvernements français depuis Mitterrand ont désindustrialisé la France : en adoptant l’euro, une monnaie trop chère pour les industriels français, ils ont baissé nos capacités d’exportation et augmenter nos importations »

Quelles sont les conséquences économiques des sanctions contre la Russie pour les Français ?
Les conséquences économiques des sanctions contre la Russie sont la fin de l’accès des européens à l’énergie russe abondante et peu chère : charbon, pétrole et gaz qui représentaient un tiers de notre approvisionnement mondial. Le charbon et le pétrole étant « facilement » transportables, cela conduit à une hausse des prix mondiales d’environ 50%. Pour le gaz, c’est un désastre puisque le prix du gaz en Europe a été multiplié par 10 sur le marché européen ce qui permet à Poutine en nous vendant 10% de gaz de récupérer autant d’argent que lorsqu’il nous en vendait 10 fois plus ! Agacé de voir l’Europe et les USA le sanctionner, armer l’Ukraine et le menacer de ne plus acheter de gaz russe, il a décidé de nous vendre de moins en moins de gaz ! En conséquence, le prix du gaz explose et il y aura même très probablement des pénuries cet hiver. Il n’y a dans le monde pas assez de gaz liquéfié pour remplacer le gaz russe pendant les 3 à 5 prochaines années, il n’y a pas assez de méthaniers et de terminaux méthaniers pour le transporter. L’Europe pourrait connaître une récession très profonde cette année à cause de cette pénurie de gaz et la destruction d’une partie de son tissu industriel. Les conséquences pour les Français seront chômage, inflation et destruction d’une partie de leur industrie. A ce niveau de bêtise, c’est du grand art !

 

« Les conséquences pour les Français seront chômage, inflation et destruction d’une partie de leur industrie. A ce niveau de bêtise, c’est du grand art ! »

Avec une inflation galopante, une augmentation des coûts de l’énergie et des denrées alimentaires, doit-on craindre une paupérisation fulgurante des classes moyennes dans les semaines à venir ? Et quelles conséquences pour notre économie ?
Nous sommes dans un processus de paupérisation croissante des classes moyennes et populaires en France qui est le pendant de notre désindustrialisation. La hausse des coûts de l’énergie et de l’alimentation paupérisent rapidement et un peu plus ces catégories. Inflation, récession et désindustrialisation accélérée en seront les conséquences. Les industriels préféreront produire dans des pays où l’énergie est moins chère.

 

Philippe Murer, « Sortir du capitalisme du désastre » aux éditions Godefroy ( préface de Jacques Sapir)

 

Croyez-vous comme certains à des mouvements sociaux de grande ampleur en France dans les semaines à venir ? 
Il est très difficile de dire quelle sera la réaction des Français. Un mois avant le mouvement des gilets jaunes, personne n’aurait parié sur une telle éruption sociale. Les Français sont en colère après leur gouvernement. Mais leur souvenir des gilets jaunes tirés comme des lapins par une police répressive à coup de gaz lacrymogènes, de LBD et de grenades de désencerclement freine l’envie de manifester.

Comment peut-on expliquer que les grosses fortunes du CAC40 ont affiché des performances record au premier semestre 2022 ?
Les entreprises du Cac 40 ont augmenté leurs bénéfices de 70% au premier semestre 2022 comparé au premier semestre 2019. Les milliardaires en profitent. Le patrimoine des 500 plus grandes fortunes de France a été multiplié par 15 en 25 ans pendant que la majorité des Français souffraient financièrement. Tant que nous resterons dans le capitalisme financiarisé et mondialisé qui favorise à outrance les actionnaires contre les salariés, il en sera ainsi.

 

« Les entreprises du Cac 40 ont augmenté leurs bénéfices de 70% au premier semestre 2022 comparé au premier semestre 2019. Les milliardaires en profitent. Le patrimoine des 500 plus grandes fortunes de France a été multiplié par 15 en 25 ans pendant que la majorité des Français souffraient financièrement. »

 

Au niveau de l’énergie, pensez-vous possible que le gouvernement impose des restrictions drastiques d’énergie en coupant ponctuellement le gaz et l’électricité aux Français ? 
Le gouvernement devrait demander aux entreprises hautement consommatrices en électricité et gaz de baisser leur consommation. Cela permet de minimiser les cas où le gouvernement devrait couper autoritairement le gaz et l’électricité aux Français. En effet, cela signifierait l’impossibilité de se chauffer ou de cuisiner pour nombre de foyers et même la destruction de leurs aliments dans les congélateurs. Tout cela est évidemment très délicat. Cependant, vu le chaos de la période à venir, il est possible que le gouvernement n’ait pas d’autres choix que de couper là où il le peut le gaz et l’électricité.

 

Philippe Murer, « Sortir du capitalisme du désastre » aux éditions Godefroy (préface de Jacques Sapir)

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à