fbpx

Xenia Fedorova, président de RT France: « Le pouvoir judiciaire de l’Union européenne ne peut ou ne veut pas s’opposer au pouvoir politique »

par
Partagez l'article !

Mauvaise nouvelle pour nos confrères de RT France qui ont stoppé la diffusion de la chaîne au sein de l’Union européenne et notamment en France en mars dernier, après une décision unilatérale de la commission européenne, sans aucune procédure digne de ce nom.

Le 10 juin dernier, les avocats de RT France, dirigée par Xenia Fedorova, sont allés défendre devant le Tribunal de l’Union européenne un recours fait par la chaîne afin d’émettre à nouveau. Et malheureusement ce 27 juillet 2022, ce même tribunal « a jugé ce jour que le l’adoption du Règlement européen et l’interdiction de diffusion de RT France étaient légales. L’interdiction de diffusion reste effective ».

La chaîne ne compte pas en rester là et « a décidé de former un pourvoi contre cet arrêt devant la Cour de justice de l’Union européenne afin de faire reconnaître ses droits ». L’avocat de RT France Emmanuel Piwnica a réagi à ce sujet : « RT France conteste fermement les termes de la décision du Tribunal, qui méconnaissent la liberté d’expression dont doit disposer, en toutes circonstances, tout média d’information, sous le contrôle de son régulateur national, tel que l’Autorité publique française de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (ARCOM). »

Ainsi, cette décision d’interdire à nouveau la diffusion de RT France pose évidemment une grave entorse à la liberté d’expression, alors même que d’autres médias sous influences étrangères continuent d’émettre en France. Il y a manifestement dans cette décision politique un deux poids deux mesures depuis le début de cette affaire. A noter qu’Emmanuel Macron a toujours montré beaucoup de méfiance envers RT France alors même que le conflit ukrainien n’avait pas commencé. Nos confrères étaient par exemple interdits d’accès à l’Elysée ou sur des déplacements officiels.

 

De son côté, la présidente de RT France a réagi à la décision du Tribunal de l’Union européenne: « La confirmation par le Tribunal de cette interdiction générale et au terme incertain montre malheureusement que le pouvoir judiciaire de l’Union européenne ne peut ou ne veut pas s’opposer au pouvoir politique. Des politiques européens ont choisi une voie contre les valeurs démocratiques sur lesquelles reposait l’Europe, telles que la liberté d’expression et la diversité des opinions. Malgré cette censure, RT France continuera d’apporter des perspectives différentes sur l’actualité partout où elle est diffusée. »

Cette décision européenne est un nouveau coup dur pour la liberté d’expression en France.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à