fbpx

(Vidéo) « Nous ne sommes pas des esclaves, nous sommes des agriculteurs » : Les agriculteurs italiens commencent à se soulever à leur tour

par
Partagez l'article !

Alors que les grands médias continuent ostensiblement d’ignorer ce qui se passe aux Pays-Bas avec les agriculteurs, surnommés « les Gilets Verts », les agriculteurs italiens rentrent de plus en plus massivement dans la contestation.

De l’autre côté des Alpes, les revendications portent également sur l’inflation, le prix des carburants mais également sur la politique agricole européenne qui est en train de porter un coup fatal aux agriculteurs européens sous couvert d’écologie, de réduction de la pollution, en n’oubliant pas la concurrence déloyale à laquelle les « farmers » européens font face.

Dans plusieurs villes et régions en Italie, après les taxis, ce sont les agriculteurs qui s’organisent depuis plusieurs semaines pour faire entendre leur colère alors que le mouvement se répand un peu partout dans la botte : « Nous ne sommes pas des esclaves, nous sommes des agriculteurs », « Ce n’est pas du lait, c’est notre sang. Attention!  » De rassemblements en convois, ils tentent d’interpeller les hommes politiques italiens sur une situation qui devient pour eux de plus en plus insupportable.

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à