fbpx

(Vidéo) Le Sénat rétablit le pass sanitaire aux frontières !

par
Partagez l'article !

Il n’a pas fallu longtemps au gouvernement dès la réélection d’Emmanuel Macron pour remettre le sujet du pass sanitaire sur la table. Mais il fallait faire vite car les dispositions se terminaient au 30 juillet prochain en vigueur de la loi d’état d’urgence.

Après une première grosse désillusion la semaine dernière à l’assemblée nationale, le Sénat de son côté a réintégré l’article 2 de ce treizième projet de loi sanitaire afin de remettre en vigueur un « certificat sanitaire » aux voyageurs de plus de douze ans provenant d’un pays dans lequel le nouveau variant menaçant apparaitrait ou aux voyageurs se rendant dans des territoires d’outre-mer aux systèmes de santé débordés.

Philippe Bas, rapporteur du projet de loi a tenté de justifier les modifications sur cet article 2 réalisés en commission des lois : « Nul ne peut prévoir ce qu’il va se passer. Si on ne fait rien et que nous ne votons pas cet article, la seule alternative c’est la suppression des vols ou la mise en quarantaine de tous les voyageurs. Nous ne voulons pas que nos compatriotes soient retenus dans le pays de provenance du variant, donc si un test négatif a été fait ils pourront embarquer. C’est une mesure de souplesse par rapport aux moyens brutaux que l’Etat pourrait mettre en œuvre« . Certains parlementaires, notamment LR comme la sénatrice Laurence Muller-Bronn ou Alain Houpert ont dénoncé ce « certificat sanitaire de voyage ». Ne reste plus qu’à attendre les débats en commission mixte paritaire qui se tiendront ce jeudi 21 juillet dans l’après-midi. Quant au sénateur Loic Hervé, il s’est réjoui de la disparition du pass sanitaire et du pass vaccinal le 31 juillet prochain.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à