fbpx

(Vidéo) « Vous ne pouvez pas savoir à quel point je vous déteste, vous et Monsieur Macron » Le désespoir d’une veuve face à Jean-Michel Blanquer

par
Partagez l'article !

Décidément, la campagne de Jean-Michel Blanquer s’avère très compliquée, dans le Loiret, alors que l’ancien ministre de l’éducation nationale va « au contact des gens ». Après avoir été aspergé de mousse, rabroué par son bilan à la tête de l’éducation nationale, cette fois-ci, Jean-Michel Blanquer a du faire face au désespoir d’une dame, dont le mari est décédé il y a quelques mois suite à la troisième injection du vaccin Pfizer, selon elle.

« Mon mari est mort au mois de janvier après la 3ème dose. Il est mort d’un cancer foudroyant en 3 jours. Mes enfants n’ont plus de père. Et vous voudriez faire vacciner nos enfants en septembre avec ce poison… non, ne rigolez pas, svp…(…) Vous ne pouvez pas savoir à quel point je vous déteste, vous et Monsieur Macron. Vous avez tué mon mari! »

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à