fbpx

(Vidéo) Sur France Inter, le surprenant mea culpa de Fabien Namias (LCI) sur le traitement médiatique du Covid19

par
Partagez l'article !

Fabien Namias était l’invité le 9 mai dernier de Sonia De Villers dans l’émission Instant M sur France Inter. A cette occasion, il est revenu notamment sur le traitement de sa chaîne LCI pendant la crise sanitaire et notamment sur le choix éditorial des « spécialistes » invités pour en parler.

« On a beaucoup donné la parole à des experts, journalistes, éditorialistes qui n’avaient pas plus de connaissances médicales que vous et moi, [à] des médecins urologues, néphrologues pour commenter la situation infectieuse et virale. Il faut savoir en tirer les leçons. C’est toujours ce qu’il faut essayer de faire sans toujours atteindre la perfection » explique-t-il dans cette séquence. ( L’émission intégrale est disponible au bas de cet article)

Il a tout de même en fin de séquence insisté sur le fait « qu’aucun propos complotiste n’avait été tenu sur LCI ». Pourtant, ces analyses ou ces mea culpa de décideurs de médias sont plutôt rares. Néanmoins, il y a quelques mois, Céline Pigalle de BFMTV avait avoué lors d’une conférence à la BNF : « Sur le sujet du Covid19, Il ne faut pas trop aller à rebours de la parole officielle pour ne pas fragiliser un consensus social » (article et vidéo ici)

En juin 2021, le grand quotidien allemand Bild, par l’intermédiaire de son rédacteur en chef, s’excusait de son traitement médiatique pendant la crise sanitaire sur le traitement réservé aux enfants (article et vidéo ici) .

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à