fbpx

(Vidéo) Grosse journée de blocages de dépôts pétroliers et opérations escargot un peu partout en France

par
Partagez l'article !

C’était annoncé. Ce lundi 21 mars, beaucoup d’appels ont fleuri sur les réseaux sociaux pour aller bloquer les dépôts pétroliers et mener des actions sur les grands axes. Depuis plusieurs jours déjà, quelques blocages s’étaient mis en place : La Rochelle, Toulouse, Miramas, Rennes, Brest, Lorient et en Corse…

Mais depuis ce lundi matin à l’aube, ces initiatives se sont multipliées partout en France notamment à Lyon à la raffinerie de Feyzin : blocage de dépôts pétroliers, opérations escargot sur l’autoroute et sur certains grands axes, manifestations de taxis et de VTC, pour protester contre la hausse fulgurante et pérenne des prix des carburants. Pourtant Matignon a réagi en catastrophe la semaine dernière en annonçant des aides notamment 400 000 millions d’euros pour le secteur du transport et une remise de 15 centimes par litre. Mais ces annonces ont ,semble-t-il, durci le mouvement qui s’est étendu à bien des professions : routiers, transporteurs, ambulances, VTC, Taxis, agriculteurs et professionnels du bâtiment. Devant l’ampleur du mouvement, certains chaînes d’infos depuis ce lundi matin diffusent de courts sujets sur la situation où les blocages sont le plus importants.

La question qui se pose aujourd’hui est de savoir si ces blocages seront maintenus ces prochains jours et quelle sera la réaction des différentes préfectures face à des blocages d’engins de chantier, de tracteurs et de camions. La dernière évacuation à Lorient ce week-end n’a visiblement pas été couronnée de succès car des agriculteurs avaient à nouveau dès dimanche soir, bloqué l’accès avec deux tracteurs. A moins de 3 semaines du premier tour de la présidentielle, la situation pourrait rapidement échapper à l’exécutif qui redoutent un mouvement populaire, semblable à celui des Gilets Jaunes de novembre 2018.

Nous avons sélectionné pour vous une série de vidéos qui vous permettront un point de vue général de la situation ce lundi 21 mars.


 

 

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à