fbpx

(Vidéo choc) Agression d’Yvan Colonna : de violentes émeutes en Corse depuis dimanche

par
Partagez l'article !

Suite à l’agression violente d’Yvan Colonna, le militant indépendantiste, dans l’enceinte de la prison d’Arles, aujourd’hui entre la vie et la mort, de nombreuses manifestations ont été organisées en Corse dès dimanche notamment à Corte en milieu de journée.

Émaillées de violences, ces manifestations se sont poursuivies ce lundi et ce mardi à l’initiative de certains lycéens corses notamment à Bastia et à Ajaccio. De nouveaux affrontements très violents ont eu lieu entre les manifestants et les forces de l’ordre ce mardi 8 mars. De nombreuses vidéos témoignent de la violence de ces incidents, notamment devant la Préfecture de Bastia. Jets d’objets et de cocktails molotov. Les forces de l’ordre ont du répliquer avec beaucoup de gaz lacrymogène et des tirs de LBD qui ont fait des blessés parmi les manifestants dont deux lycéens sérieusement blessés qui ont nécessité une prise en charge à l’hôpital.

Depuis Jean Castex, le premier ministre, a déclaré qu’Yvan Colonna, jugé pour le meurtre du Préfet Erignac en 1998, dont il a toujours nié sa participation, n’est plus considéré comme « détenu particulièrement signalé ».

Cette mesure ne semble pas calmé les esprits de certains corses suite à l’agression du militant, aujourd’hui entre la vie et la mort dans un hôpital de Marseille. Ce climat explosif pourrait perdurer dans les jours à venir malgré les annonces du Premier ministre, ajouté à une situation compliquée avec l’augmentation des prix du carburant et des matières premières. Néanmoins, plusieurs élus corses, notamment Gilles Simeoni, Président du Conseil exécutif de Corse ou la soeur d’Yvan Colonna ont appelé au calme ces dernières heures pour éviter une escalade de violences. Ces déclarations seront-elles suffisantes pour ramener le calme dans l’île ?

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à