fbpx

(Reportage photo) À Coutts, les cowboys et des routiers bloquent la frontière entre le Canada et les USA

par
Partagez l'article !

Le convoi de la liberté qui a débuté depuis une dizaine de jour au Canada continue de faire des émules. Depuis trois jours, la ville Québec connaît aussi son convoi de camionneurs et de citoyens qui se sont installés devant le parlement. De son côté, François Legault, le premier ministre québécois a été contraint d’abandonner la taxe santé.

Mais il n’y pas qu’à Ottawa où la contestation gronde et où l’état d’urgence a été décrété ce dimanche 6 février, les manifestants plus nombreux que les forces de police sur place.
Dans la province de l’Alberta au Canada, Jason Kenney a évoqué qu’il ferait des annonces dès la semaine prochaine. En cause, un blocage de la frontière dans cette même province avec les USA, au niveau de Coutts. De son côté, Scott Moe, le Premier Ministre de la Province de la Saskatchewan, a annoncé  qu’il fallait maintenant vivre avec la maladie et qu’il allait très rapidement les restrictions. Au niveau fédéral, le Chef de du Parti Conservateur, Erin O’Toole a affronté un vote de confiance au sein de son propre parti. Et le scrutin l’a poussé vers la sortie avec  73 sur 119 de ses députés qui ont demandé et obtenu sa destitution. Erin O’Toole a payé ses tergiversations  de dernière minute lors de la dernière campagne électorale, faisant perdre son parti, pour finir de voter  le passeport vaccinal de Justin Trudeau. Ainsi la mobilisation citoyenne au Canada semble avoir pris de vitesse les oppositions politiques. Du côté de Coutts en Alberta, les cowboys sont venus soutenir les routiers qui bloquent la frontière entre le Canada et le Montana. De son côté, La police a tenté de les bloquer alors même qu’un nouveau barrage a été mis en place, cette fois, par la population pour soutenir les cowboys. Le blocage a été partiellement levé afin de laisser une voie libre de circulation.
Le 31 janvier dernier, un sondage Angus Reid a montré qu’à l’exception des provinces de l’Atlantique (provinces à l’est du Québec et moins peuplées ) la population canadienne était majoritairement favorable à la fin des mesures sanitaires. Ainsi, il semblerait que la classe politique canadienne est très largement sous-estimé l’opposition d’une majorité de la population, très fortement opposée aux mesures sanitaires, après deux longues années très éprouvantes de Covid19 et son lot de mesures liberticides.
Putsch vous propose un reportage photo depuis Coutts en Alberta où la frontière est bloquée entre les USA et le Canada.

 

 

 

 

 

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à