fbpx

Stéphane Tauthui, candidat à la présidentielle: « Je propose un «permis parental» pour tout parent voulant avoir un enfant »

Partagez l'article !

Putsch a décidé de donner à moins de 3 mois de l’élection présidentielle la parole aux candidats citoyens qui sont très nombreux, cristallisant le désaveu de la classe politique dans son ensemble à rassembler le plus grand nombre de Français. Avec une abstention record aux dernières municipales, Putsch donne la parole à des citoyens qui tentent de se faire entendre. Aujourd’hui, nous recevons Stéphane Tauthui, chef d’entreprise et élu municipal à Malakoff dans les Hauts-de-Seine qui nous dévoile son projet pour la France.

propos recueillis par

Partagez l'article !

Pourquoi avoir décidé de vous présenter dans cette campagne présidentielle en tant que candidat citoyen, sans l’aide d’un parti ? Comment trouvez-vous les financements pour faire campagne ? Et combien de parrainages avez-vous obtenu à cette heure?
Je me présente à l’élection présidentielle en tant que candidat citoyen en valorisant la « laïcité politique». Les partis traditionnels ne nous font plus rêver et ne se soucient plus des besoins réels de la population. Je promeus la démocratie participative.
Mon financement se fera par un apport personnel, de dons et de vente de produits dérivés. Je suis dans cette dynamique, j’invite vos lecteurs à y participer.
Les parrainages sont donnés du 30 janvier au 2 mars, et nous avons des promesses. J’attendrai la validation du conseil constitutionnel. J’appelle les élus à faciliter l’expression citoyenne.

 

« Les partis traditionnels ne nous font plus rêver et ne se soucient plus des besoins réels de la population. Je promeus la démocratie participative »

 

Comment expliquez-vous l’abstention de plus en plus endémique en France?
Depuis plus de 40 ans, les Français ne rêvent plus. La situation de la France ne change pas avec des salaires gelés, des territoires abandonnés, ghettoïsés, la stigmatisation des classes, la perte de pouvoir d’achat. La population, la jeunesse ont perdu confiance et demandent plus d’engagement et de représentants qui leur ressemblent et les rassemblent.

 

« La situation de la France ne change pas avec des salaires gelés, des territoires abandonnés, ghettoïsés, la stigmatisation des classes, la perte de pouvoir d’achat »

 

Si vous étiez élu à la fonction suprême en avril prochain, quelle serait votre première décision concernant la crise sanitaire?
Président, j’abrégerai le passe vaccinal, convoquerai une commission spéciale avec le monde médical, les chercheurs, associations, politiques et les anciens présidents pour trouver des solutions de protection sans enfreindre les libertés.

Quelles sont vos propositions pour améliorer le pouvoir d’achat des Français?
Enrayer la montée de prix de l’immobilier, taxer les plus-values immobilières pour freiner la hausse des prix. Stopper les envolées des loyers et s’attaquer aux marchands de sommeil.
Réduire la CSG sur les bas salaires en l’indexant sur les salaires élevés et les retraites de plus de 2600€. Demander un impôt symbolique de 100€ à tout contribuable.
Règlementer le volume de produits alimentaires, geler le prix de produits de première nécessité dans une liste définie avec les acteurs économiques.
Mettre une bourse universelle des étudiants Français de 1000€ sur un cycle de Master.
Un revenu minimum de retraite à 1000€.
Contraindre les personnes emprisonnées à travailler afin de payer leur dette et impôt.
Transport en commun gratuit en France pour tous résidents.
Lutter contre la surproduction et le gaspillage. Proposer les invendus de la pêche, des marchés, commerces aux établissements de santé, personnes âgées, cantines scolaires et casernes.
Prioriser les productions locales.

Concernant l’appartenance de la France à l’Union européenne, êtes-vous plutôt favorable à une souveraineté européenne ou à une Europe des nations?
Je suis pour la souveraineté européenne. La mondialisation, les fléaux, la crise nous montrent que l’union fait la force. Bâtir une Europe forte en mutualisant notre force, sécurité, savoir-faire, en protégeant nos frontières et en coopérant avec le reste du monde. Nous ne pouvons parler d’Europe des nations qui remettrait en cause les fondements de l’Europe.

 

« Bâtir une Europe forte en mutualisant notre force, sécurité, savoir-faire, en protégeant nos frontières et en coopérant avec le reste du monde »

 

Quelle est votre stratégie pour répondre au chômage massif qui frappe le pays? Réindustrialisation ? Relocalisation ? Protectionnisme?
Le taux de chômage est d’environ 8,2%. Revenir à une réindustrialisation du pays et promouvoir le made in France. Utiliser la francophonie économique pour enrichir l’offre d’employabilité. Aider les TPE, PME à être plus compétitives en offrant plus d’opportunités d’emplois. Soutenir des producteurs et entrepreneurs produisant localement. Offrir des formations adaptées au besoin du marché de production et des offres locales. Permettre au savoir-faire français d’avoir un rayonnement lui permettant de toujours adapter l’offre à la demande du marché de l’emploi.
Soutenir l’économie numérique créatrice d’emplois par le développement de l’entrepreneuriat digital.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par UPENDO (@upendo.tv)

Au niveau de l’éducation nationale, avez-vous des propositions à faire pour revenir à un parcours scolaire plus égalitaire ?
Parlons instruction nationale au lieu d’éducation nationale.
L’éducation est du fait des parents. Je propose un « permis parental » pour tout parent voulant avoir un enfant. Il y a des aides qui existent pour les parents en difficulté mais il manque l’assistance pour les accompagner. Installer dans le cocon familial des aidants et réinstaller l’affection républicaine.
Ouverture d’internats d’excellence sur tout le territoire pour une vraie égalité des chances. Instaurer un examen d’entrée en 6ème pour mesurer l’acquisition des savoirs fondamentaux, promouvoir l’excellence et pousser les parents à s’impliquer dans la scolarisation des enfants et rétablir le diplôme national du baccalauréat.
Assurer la gratuité de l’enseignement public, l’accès aux cantines, transports et activités périscolaires. Fournir gratuitement les manuels scolaires et fournitures disponibles dans les établissements. Laisser le pouvoir aux élus locaux à recruter les AED, ATSEM, AESH, CPE et personnel administratif, en fonction des besoins.

 

« L’éducation est du fait des parents. Je propose un «permis parental» pour tout parent voulant avoir un enfant »

 

Quelle est la mesure phare de votre programme et pour laquelle vous avez décidé de vous présenter?
Promotion de la démocratie participative, la cohésion nationale et la citoyenneté.
Organiser des états généraux des quartiers dits populaires, des villes d’outre-mer et de tous les espaces ruraux du pays pour construire une véritable égalité territoriale notamment pour le redéploiement des services publics, la revitalisation des commerces et des activités économiques, des universités et des ministères.

Site Internet : https://www.tauthui2022.fr/
Twitter : https://twitter.com/tauthui2022
Facebook : https://www.facebook.com/Tauthui-2022-101805155613973/
Instagram : https://www.instagram.com/tauthui2022/

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à