fbpx

Jérôme Blanchet-Gravel: «Le Québec s’enfonce dans la peur de vivre»

Partagez l'article !

L’essayiste québécois Jérôme Blanchet-Gravel, nous apporte un décryptage au vitriol de la société québécoise sous l’ère de la pandémie, des restrictions sanitaires et la discrimination à la taxe sur les non-vaccinés. Il regrette qu’au Québec, une partie de la population soit « netflixisée », « terrifiée » en proie à « une sorte de calvinisme réglementaire ». Cette analyse fait penser en bien des points ce qui se trame en France avec l’arrivée du Pass Vaccinal.

Partagez l'article !

Quelle est la situation sanitaire au Québec?
La situation est comparable à celle des pays occidentaux en général. En revanche, le système de santé québécois est extrêmement fragile, une réalité dont se sert le gouvernement Legault pour être aussi sévère et qui nourrit un lourd climat d’anxiété dans la population. Des citoyens semblent vraiment pétrifiés à l’idée de se retrouver à l’hôpital et de ne pas pouvoir y être soignés en raison du manque de lits. D’autres craignent que leurs opérations prévues soient reportées. On a souvent parlé de l’incroyable «solidarité» des Québécois durant cette crise pour expliquer leur adhésion massive aux mesures, un terme qui camoufle mal la somme de leurs peurs individuelles.

 

« On a souvent parlé de l’incroyable «solidarité» des Québécois durant cette crise pour expliquer leur adhésion massive aux mesures, un terme qui camoufle mal la somme de leurs peurs individuelles »

 

Il est vrai que le système de santé québécois est à réformer d’urgence depuis des années, mais le gouvernement du premier ministre Legault entretient sciemment la peur pour des raisons électoralistes. Sa stratégie est simple: entretenir la peur et offrir de la sécurité à des citoyens terrorisés par le récit médiatique, une tactique qui rappelle celle de …

Pour lire la suite et accéder en illimité aux articles de , profitez de notre offre de lancement

[Offre d'abonnement]

4,99€*

* Accès à tous les articles de par renouvellement mensuel
Abonnez-vous

Vous devez vous abonner pour lire cet article.

M'abonner à