fbpx

Une pétition contre le pass vaccinal dépasse en quelques jours les 500 000 signatures sur le web

par
Partagez l'article !

Alors que le Pass vaccinal sera débattu à l’Assemblée dès le 3 janvier après un passage express en Conseil des ministres exceptionnel ce lundi 27 décembre, une partie des Français est encore très rétive et opposée aux mesures sanitaires prises par le gouvernement Philippe puis celui de Castex depuis le début de la crise sanitaire.

Sur le net, de nombreuses initiatives naissent çà et là : groupes de citoyens, des collectifs, des sites participatifs ainsi que des pétitions ou des pages sur les réseaux sociaux. Parmi celles-ci, une pétition lancée sur le site LesLignesBougent ( plateforme lancée par un avocat et un entrepreneur) , il y a seulement quelques jours pour «  dire non au Pass vaccinal », vient de dépasser les 530 000 signatures.

Le site qui héberge cette pétition se veut comme « un porte-voix citoyen. Initier le débat d’idées, interpeller dans un esprit constructif et bienveillant, faire entendre les causes justes et gagner des combats. »

L’auteur de cette pétition appelle les Français à refuser ce pass vaccinal et propose d’apposer sa signature sur cette pétition : « Si vous laissez faire cela, vous acceptez que votre vie quotidienne soit conditionnée à la vérification d’une information de santé dont la confidentialité est censée être garantie par le droit.Il vous sera impossible d’y échapper car les tests de dépistage ni même le statut de “guéri du Covid” ne seront plus considérés.Cette mesure inique nécessite une réaction immédiate. La loi sur le pass sanitaire sera présentée à l’Assemblée Nationale au cours de la première semaine de janvier 2022. Si elle est votée, il sera impossible de revenir en arrière. C’est maintenant qu’il faut réagir : en signant cette pétition et en envoyant ce texte à votre député(e). N’acceptons pas de livrer notre santé au gouvernement et de tirer un trait sur le consentement médical ! ». L’auteur précise également que cette pétition est  » adressée à Mesdames et Messieurs les députés de l’Assemblée Nationale, Mesdames et Messieurs les Sénateurs. »

Alors que le gouvernement est sur le point de décider de nouvelles restrictions dès ce lundi 27 décembre, est-ce que ce format de pétition pourrait agréger plus d’un millions de signatures afin d’être entendue par les autorités politiques et scientifiques. Rien n’est moins sûr à cette heure.

> Le lien de la pétition sur le site LesLignesBougent

 

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à