fbpx

Rovaniemi : Immersion au cœur du village du père Noël très impacté par la covid 19

par
Partagez l'article !

Où se trouve la maison du Père Noël ? Ils sont nombreux à ne pas en avoir la moindre idée. Si on peut lui envoyer une lettre avec une liste de cadeaux, il est également possible de visiter le papa des enfants le plus connu au monde. Huskies, rennes, ours blanc, moto-neige… Un monde féerique au Nord du continent européen. Découverte!

Pour voir le célèbre Père Noël, il faut se rendre en Finlande dans la région de la Laponie et affronter le froid polaire qui peut parfois atteindre -22 degrés. Outre le cadre idyllique et glacial, c’est une expérience inoubliable qui vaut le détour autant pour les adultes que pour les enfants. Putsch vous donne un aperçu des bons plans si vous envisagez une visite en Laponie.

À environ 2 heures de la capitale finlandaise, Helsinki, Rovaniemi abrite la maison du Père et de la Mère Noël. Cette année, la petite ville lapone accueille essentiellement des touristes locaux ou européens (espagnols, français et britanniques). Depuis 2019, le tourisme a bien changé dans le village du Père Noël. La pandémie de la COVID19 a fait des ravages, notamment pour le secteur de l’événementiel et du tourisme. En effet, « Santa Claus » est privé des visiteurs chinois et américains qui ont l’habitude de venir en nombre chaque année. Conséquence : baisse de fréquentation, augmentation des prix et chômage pour certains. Il faut dire aussi que le prix pour un séjour au Pôle Nord n’est pas à la portée de tout le monde, surtout pour les familles nombreuses. Sans touristes chinois, avec des boutiques de souvenirs fermés, la maison du Père Noël a perdu son charme d’antan.

Dans le village de Santa Claus, le pass sanitaire ou le test PCR sont requis pour entrer comme le port du masque. Une fois à l’intérieur, une multitude d’activités sont proposées : balade en rennes dans la forêt, moto-ski en groupe, découverte des traditions lapones dont le fameux sirop d’érable (qu’on retrouve aussi au Canada), visite d’un élevage de Huskies… et les deux activités phares sont l’écriture de la lettre pour les cadeaux et la photo souvenir avec le Père Noël. Autant prévoir du temps devant soi, la file pour la photo frôle parfois les 1h30 d’attente. « Nous n’avons pas la même affluence que les années précédentes, les touristes sont plus frileux. Il faut que dire que la crise sanitaire a engendré une crise économique. », nous explique la gérante d’une boutique de souvenirs, regrettant le peu d’affluence à quelques jours de Noël.

Pour relancer la destination, la Finlande est désormais disponible avec des compagnies low-cost comme Ryanair. Une relance économique en douceur qui inquiètent les Finlandais. Le Nord de la Finlande vit du tourisme, de la pêche et de la chasse. Les conditions de vie sont difficiles compte tenu des chutes de neiges et du manques d’infrastructures comparées à la capitale. En décembre m-janvier, il y a 4 heures de jour, autant dire qu’il ne faut pas se réveiller trop tard. Mais c’est pour mieux profiter des paysages enneigés dignes des films de cinéma!

 

70 % de réservation : « C’est un Noël particulier »

Dans un hôtel resort près du centre de Rovaniemi, le bilan est mitigé. « Nous ne sommes pas plein, ce n’est pas normal », constate Sophie, réceptionniste qui accueille un groupe de 80 Espagnols. Il y a deux ans, Sophie s’est lancée dans l’aventure pour aller travailler en saison en Laponie. Son avantage ? Elle parle anglais et français. « C’est un Noël particulier cette année car ce n’est pas une vraie reprise comme on pouvait l’attendre, la clientèle chinoise qui vient en nombre n’est pas au rendez-vous », ajoute-t-elle. Elle reste tout de même optimiste pour l’attraction autour du Père Noël toujours très à la mode. La plupart des hôtels se démarquent avec les activités qu’ils proposent, certains offrent la possibilité d’admirer les aurores boréales ou faire une excursion avec un chaman en forêt.

À noter, pour une nuit à proximité du village du Père Noël, il faut compter 120 euros en moyenne, et 35 euros minimum pour une photo avec le Père Noël. Seul inconvénient : il est impossible de prendre une photo du Père Noël avec votre smartphone et il n’est pas possible de lui serrer la main. C’est l’une des conditions d’accès.

À partir du 23 décembre, le Père Noël accompagné de son traîneau et ses rennes prendront la route des pays du monde entier pour déposer les cadeaux dans nos cheminées. Merry Christmas at all!

Par G.ASSKARI

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à