fbpx

(Vidéo) Philippe de Villiers balance sur Cnews : Klaus Schawb, Big pharma, pass numérique, contrôle des populations et régime totalitaire

par
Partagez l'article !

Philippe de Villiers était l’invité ce dimanche soir de Cnews pour évoquer le pass vaccinal annoncé par Jean Castex vendredi dernier. Et ce nouveau soutien de poids d’Eric Zemmour a fait des déclarations fracassantes sur le plateau de la chaîne, de la même teneur que celles de son livre paru il y a quelques mois, « Le jour d’après » paru chez Albin Michel que nous vous recommandons vivement de lire.

Il est revenu sur « les mensonges du gouvernement » depuis le début de cette crise sanitaire. Moins réservé que son candidat, qui commence tout de même à muscler ses interventions sur la crise sanitaire, Philippe de Villiers a fait un diagnostic particulièrement inquiétant des tenants et des aboutissants de cette crise sanitaire et des visées politiques.

Il est revenu notamment sur le « serment d’Emmanuel Macron en septembre 2020 » qui déclarait qu’il « n’y aurait pas d’obligation vaccinale ». Philippe de Villiers a ajouté : « Nous assistons à la fuite en avant de l’hygiénisme d’Etat qui cherche à rattraper ses erreurs par des mensonges ». Il a dénoncé les mensonges sur le vaccin depuis le début des campagnes vaccinales : protection, contamination, transmission.

 

Il a été également des questions des propositions entre vaccinés et non-vaccinés en hospitalisation conventionnelle et en réanimation. Philippe De Villiers a déroulé cette perspective effrayante, citant notamment Klaus Schwab, grand manitou du forum mondial de Davos : «  Klaus Schwab avait écrit tout ça. Faire de la crise du covid une fenêtre d’opportunité. Et ils ont développé ce programme. Ce n’est pas un complot, tout est écrit et c’est à ciel ouvert. » D’ailleurs, il est à noter qu’Emmanuel Macron a lui-même parlé lors de son grand entretien la semaine dernière  « d’une société de vigilance ».

Philippe de Villiers a plaidé pour « conserver la liberté vaccinale, la non-vaccination des enfants parce qu’on n’a pas de recul sur ce vaccin et ce sont les parents qui doivent décider, le pass sanitaire ne sert à rien et si on veut obliger toute la population à se faire vacciner, on bascule dans un régime totalitaire. »

Philippe de Villiers a réitéré ses propos ce lundi matin sur Europe 1 au micro de Sonia Mabrouck.

( capture d’écran twitter)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à