fbpx

(Vidéo) Michel Onfray : « Je suis vacciné, je veux bien qu’il y ait un pass, ça me parait normal. Y a des choses que vous n’aurez pas le droit de faire »

par

Michel Onfray, le philosophe rock-star qui enchaîne très régulièrement les plateaux de chaînes mainstream et autres grands médias était l’invité de Laurence Ferrari sur CNews dans l’émission PunchLine où il venait ( à première vue) faire la promotion son dernier livre « Le nef des fous ».

Mais voilà que les questions ont porté sur le pass sanitaire, dont le vote à l’Assemblée nationale a été plus que curieux dans sa forme ( après un non voté par une majorité de députés dans l’après-midi, l’exécutif a remis le texte au vote plus tard dans la soirée où le oui l’a enfin emporté) et Michel Onfray en a hérissé plus d’un lorsqu’il a donné son sentiment sur cette nouvelle disposition sanitaire que le gouvernement n’envisageait pas encore il y a quelques semaines.

Michel Onfray a réagi d’une façon qui a surpris pas mal de monde, notamment chez ses fans : «Moi, je suis vacciné, je veux bien qu’il y ait un pass, ça me parait normal. Vous avez le droit de ne pas être vacciné mais vous n’aurez pas le droit de contaminer les autres. Donc, oui bien sûr, il y a des choses que vous n’aurez pas le droit de faire« . On a connu le philosophe plus scrupuleux sur les libertés fondamentales de l’individu surtout en ces temps où la démocratie est bien malmenée. La séquence a dépassé les 180 000 vues.

Les réactions sur Twitter à propos de cette déclaration ne se sont pas faites attendre. Florilège.

Laissez votre commentaire

Plus d'société

Il y a 6 commentaires à “(Vidéo) Michel Onfray : « Je suis vacciné, je veux bien qu’il y ait un pass, ça me parait normal. Y a des choses que vous n’aurez pas le droit de faire »

  1. Très déçu par cette réaction égoïste, on a aussi le droit de se tromper. Cette réaction traduit peut-être une peur incontrôlée après ses accidents de santé et son passage par le virus attrapé il y a quelques mois.
    J’avais déjà eu des désaccords sur certains sujets (art contemporain par ex) mais là, ça dépasse les bornes.
    Je comprends les réactions de certains « fan » sans suivre leurs commentaires outranciers.

  2. Etonnant puis décevant de la part de M. Onfray. Il a au moins la franchise d’exprimer son opinion sur le sujet tout en sachant qu’il se mettrait à dos les gens qui ont des doutes sur les vaccins.
    Le mieux aurait été de se taire sur ce sujet car il aurait été critiqué de la même façon s’il avait exprimé une opinion contraire.

  3. J’ai longtemps été abonné de Michel Onfray.com et j’ai été un des premiers donateurs fondateur de Front Populaire. Lorsque le covis est apparu et le premier confinement décrété, j’attendais beaucoup de M.Onfray et cela a bien démarré avec un rapprochement très compréhensible avec Didier Raoult. Et soudain : patatra, il choppe un covid (grave) et ses fils se touche. depuis sur le sujet il est méconnaissable. Il semble non-informé, affirme des énormité (« dans le pays de pasteur, on se vaccine, au moins par solidarité pour ne pas infecter les autre »… Mais voila même les PDG des lagos disaient eux même a ce moment là qu’ils ne garantissaient pas la rupture de transmission, clairement mise en doute aujourd’hui. Je m’avance même a croire que Stephane Simon le co-fondateur de Front Populaire serait en désaccord avec lui puisqu’il a du créer https://baslesmasques.com/. En tout cas sa sortie sur le pass sanitaire est inexcusable a mes yeux.

  4. On vous avez bien dit que ce vaccin provoquait des effets secondaires graves. Michel Onfray vient d’être touché. Et avoir écrit « La nef des fous » n’arrange certainement pas les choses !

    Plus sérieusement, Onfray est ici dans l’émotionnel et non la raison, ce qui est problématique quand on est philosophe.
    Il a eu le Covid, il est catalogué comme personne à risque, et ça lui suffit pour piétiner les libertés.
    En outre, comme c’est loin d’être un scientifique il aurait pu se renseigner, ça lui aurait évité de dire une bêtise.
    J’écris tout ça en supposant qu’il est honnête. D’autres emploient directement le mot « collabo ».
    Quoi qu’il en soit, ça mérite au minimum un carton jaune avec mise à l’écart de sa revue FP

  5. Cette position d’Onfray, en même temps libertaire et totalitaire, en bon microniste, est connue depuis longtemps par les lecteurs de la revue « Front populaire » où elle avait d’ailleurs provoqué pas mal de remous. Le plus frappant est son manque d’intelligence. En effet, un vrai vaccin est fait pour protéger le vacciné. Si celui-ci est protégé, il n’a rien à craindre d’un non-vacciné. Or, quand notre philosophe à la ramasse dit qu’un non vacciné infecte les vaccinés, il reconnaît par là-même que le soi-disant vaccin ne sert à rien. Jongler avec les concepts peut faire perdre la tête, comme les romans de chevalerie l’ont fait perdre à Don Quichotte. Et voilà notre philosophe à l’assaut des moulins à vent!

Commentez l'article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à