fbpx

(Vidéo) Pascal Brindeau, député: « Nous, les députés, que venons-nous faire ici à part commenter les décisions d’Emmanuel Macron? »

par

Après les nouvelles annonces d’Emmanuel Macron d’un troisième confinement ce mercredi 31 mars, après un énième conseil de défense, Jean Castex est venu devant l’Assemblée nationale présenter ces nouvelles mesures ayant pour objet « l’évolution de la situation sanitaire et les mesures nécessaires pour y répondre ».

Néanmoins, l’opposition droite et gauche réunie a rué dans les brancards et a même boycotté le vote, déplorant la façon de procéder pour des mesures déjà décidées et annoncées par Emmanuel Macron la veille à la télévision dans une allocution enregistrée.

Le député André Chassaigne, a estimé de son côté que « cette convocation au lendemain des annonces du président de la République est la marque du mépris le plus absolu du monarque pour le Parlement et à l’endroit du peuple »

Le député Pascal Brindeau ( UDI et Indépendants) du Loir-et-Cher est monté à la tribune pour dénoncer cette situation avec beaucoup de verve :  » Je me suis posé la question de savoir ce que je venais faire ici, de ce que nous venions faire ici. Et je me disais que nous serions sans doute plus utiles dans nos circonscriptions auprès de nos concitoyens (…) Il n’y a pas de débat. Vous êtes ici Monsieur le Premier pour faire le service après-vente du Président de la République. » Il a également qualifié cette séance comme une « mascarade de débat ».

(capture d’écran twitter)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à