fbpx

Malgré une vaccination massive, le Chili se reconfine drastiquement

par

Le Chili dont on parle peu dans cette crise sanitaire connaît une situation troublante. Alors qu’il est le troisième pays dont le taux de vaccination est le plus élevé avec 44% de la population qui a reçu une première dose connaît une nouvelle hausse très importante de contamination. Près de 15% des Chiliens ont reçu deux doses de vaccin.

Ainsi, le gouvernement chilien a décidé de reconfiner de façon drastique près de 70% de sa population depuis jeudi dernier après une hausse brutale des contaminations.

Et depuis vendredi 26 mars, le pays connaît une hausse record de nouveaux cas qui a contraint le pouvoir à prendre des mesures fortes. A noter que la pandémie a fait près de 30 000 morts au Chili pour un pays de 19 millions d’habitants.

“Il semble que ce soit plus agressif que l’année dernière. Il y a des patients qui arrivent presque directement en réanimation pour être intubés”, explique à l’AFP Hector Ugarte, médecin à l’hôpital San Pablo de Coquimbo, une ville côtière située à 460 km au nord de Santiago. Les prévisions des réanimateurs chiliens sont inquiétantes. Ils constatent des contaminations sur des patients plus jeunes et craignent une tension dans les hôpitaux pour la mi-avril.

A savoir que des élections pour l’assemblée constituante doivent se tenir les 10 et 11 avril prochains.

Photo by Caio Silva on Unsplash

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à