fbpx

Francine Bouchet, La joie de Lire : « La question centrale est la présence de la lecture dans les familles, où le livre est lieu d’échanges »

Francine Bouchet dirige les éditions La Joie de Lire, une maison de littérature jeunesse basée en Suisse qui propose un travail éditorial remarquable et que Putsch suit depuis plusieurs années. L’éditrice évoque pour nous son travail littéraire, ses choix éditoriaux et aborde également l’importance centrale de la lecture chez les plus jeunes. A découvrir.

propos recueillis par

La joie de lire est une belle histoire d’initiatives autour de la littérature jeunesse depuis 1937. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?
C’est en effet une aventure dont on ignorait à ses débuts où elle allait nous conduire. Elle s’est d’abord imposée doucement puis elle a pris son rythme de croisière dans les années 2000. Le catalogue de La Joie de lire est le fruit de rencontres et de collaborations multiples et fructueuses. Chaque livre se situe au carrefour de sensibilités et de savoir-faire riches et divers.

Votre maison d’édition propose une sélection remarquable et soignée en littérature jeunesse. Comment choisissez-vous les auteurs ?
Avant tout, nous sommes lecteurs; c’est la littérature qui mène nos choix. Elle est cette ouverture aux autres et à nous-mêmes. Notre goût artistique est précis mais généreux. Nous sommes toujours prêts à accueillir des talents, nouveaux ou pas, des projets novateurs ou classiques, mais toujours ambitieux pour ce public encore ouvert à tous les vents.

L’équipe de la Joie de Lire

 

Quelle est l’appétence pour la littérature jeunesse en Suisse ?
Ni plus ni moins qu’ailleurs. La question centrale est la présence de la lecture dans les familles, où le livre est lieu d’échanges, et dans les écoles, où le livre ne devrait pas se réduire à un outil pédagogique.

Quelle est le rôle de la littérature jeunesse de nos jours pour les enfants ?
Elle participe à la construction de leur personnalité la plus profonde, celle qui devrait échapper à l’indiscrétion des adultes. Après les moments partagés avec les petits, la lecture devient un acte intime, une caverne de repères qui nous accompagnent toute notre existence.

Est-ce que la crise sanitaire a impacté votre travail ainsi que votre activité ?
Oui, elle a remis l’essentiel au centre, elle nous a fait réfléchir autrement. Certes la tempête est bien là, mais la vigie dans notre hune aperçoit déjà des terres nouvelles.

On peut lire sur votre site : « Le livre comme espace de liberté, le livre comme « une proposition qui ne fournit pas de réponse ». Pourquoi ?
Parce que la réponse est dans le lecteur. Bien sûr, certaines fins laissent entrevoir une issue possible, mais le lecteur devrait se sentir libre de rebattre les cartes à sa façon.

Quelles sont les nouveautés à ne pas manquer chez la Joie de Lire ?
Vous me demandez de vous dire quel enfant je préfère? Douloureux dilemme! Au premier trimestre je choisirais:
Le Singe et l’épouvantail, texte de Pierre Senges, illustrations d’Albertine (prix Andersen 2020), avec une musique de Marzorati, publié à l’occasion de l’anniversaire de La Fontaine ou encore Factomule un thriller en images de Oyvind Torseter, un illustrateur norvégien hors norme.

Dans un tout proche avenir, je proposerais L’Attrape-malheur, Des forêts aux foreuses, deuxième tome de la très riche trilogie de Fabrice Hadjadj, et encore de la musique avec un livre-disque Comme tu regardes le ciel étoilé, rencontre de deux talents, l’écrivain poète Fabrice Melquiot et le musicien compositeur POLAR, nourrie par les images finement décalées de Jeanne Roualet.

Comment voyez-vous l’avenir de la littérature jeunesse en général dans les prochains mois ?
La confiance est notre moteur. Tant qu’il y aura des écrivains et des artistes, rien ne s’arrêtera. A nous de faire en sorte que leur expression soit mise en valeur, dans la beauté et l’efficacité de leur forme, dans l’exigence de leur propos, dans la générosité de leur message.

Éditions La Joie de lire SA
5, chemin Neuf
CH-1207 Genève
Tél. +4122 807 33 99
info@lajoiedelire.ch

www.lajoiedelire.ch

(Crédit Photo ©Guillaume_Megevand )

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à