fbpx

Mali : éducation, santé et accès à l’eau, les trois priorités d’Aliou Diallo

par

Le candidat à la présidentielle malienne Aliou Boubacar Diallo a fait de l’éducation, la santé et l’accès à l’eau, ses priorités depuis son entrée en politique. Il agit à travers sa fondation Maliba qui réhabilite des écoles, équipe des hôpitaux et construit des de pompes à eau dans les zones rurales.

L’éducation, la santé et l’accès à l’eau constituent des besoins élémentaires des êtres humains. Mais, dans de nombreux pays d’Afrique, les populations n’y ont pas toujours droit, notamment au Mali. Pour pallier les défaillances de l’Etat ou l’épauler dans ses missions régaliennes, certains hommes d’affaires se sont lancés dans la philanthropie. C’est le cas de l’homme d’affaires Aliou Boubacar Diallo. Depuis 1992, sa fondation Maliba réalise de nombreux projets dans divers secteurs d’activité et domaine de la vie.

De l’eau potable en milieu rural et urbain

Au niveau de l’accès à l’eau, la fondation Maliba a permis la construction de centaines de forages d’eau équipés en pompes solaires dans le milieu rural, entre 1997 et 2019. Ces infrastructures ont coûté plus de 2 milliards 325 millions de FCFA. Depuis janvier 2019, elle a repris sa campagne nationale d’accès à l’eau potable avec un bilan de 130 forages répartis sur tout le territoire national. À ce jour, plus de 400.000 personnes ont pu avoir accès à de l’eau. La Fondation se fixe comme objectif de donner de toucher plus d’un millions de Maliens. En milieu urbain aussi, la fondation Maliba a récemment construit à Bamako des forages, non loin du camp de déplacés.

Des bourses et du matériel pédagogique

Dans le secteur de l’éducation, Aliou Boubacar Diallo octroie annuellement, depuis 1992, des bourses d’étude à des étudiants maliens installés en Afrique (Maroc, Tunisie, Algérie, France et Canada). Entre 2016 et 2017, il a fait don de 4 millions de FCFA de matériel scolaire aux élèves du cycle fondamental de l’éducation nationale dans plusieurs villes, dont Bamako, Kayes, Ségou et Mopti. En 2017, sa fondation a apporté un appui au Fonds d’Aide Malien dans le cadre du projet « Les meilleurs élèves découvrent l’histoire et la culture nationales ». Dans la même année, elle a construit et réhabilité des salles de classe à Nioro du Sahel et à Badalabougou.
Des dons aux hôpitaux et forces de l’ordre

Pour ce qui concerne la santé, la fondation Maliba a fait don, en avril 2012, de 50 millions de FCFA de matériel médical pour la réhabilitation et l’équipement de l’hôpital de Kati. En septembre 2020, elle a construit et équipé à hauteur de 60 millions de FCFA un Centre de Santé Communautaire à Kayes N’di. Ses actions se sont particulièrement intensifiées depuis le début de la crise sanitaire du nouveau coronavirus avec la remise d’importants lots de matériels médicaux aux personnes en première ligne contre la pandémie : les professionnels de la santé et les forces de l’ordre. La fondation a notamment remis des milliers masques jetables à l’hôpital Gabriel Touré, à l’Hôpital du Point G et à la direction générale de la Police Nationale.

Favori de la présidentielle malienne

Aliou Diallo espère que ses efforts conjugués permettront d’apporter un peu de soulagement aux laborieuses populations maliennes. Il envisage en faire davantage pour ses compatriotes, une fois à la magistrature suprême. Le leader d’ADP-Maliba serait l’un des favoris de la prochaine élection présidentielle au Mali, d’après un sondage du cabinet Statix effectué en novembre 2020. Il occupe la seconde place avec 25,5% des intentions de vote au premier tour, juste derrière le regretté Soumaïla Cissé (26%). Aliou Diallo compte faire la différence avec son ambitieux plan Marshall doté de 15.000 milliards de Francs CFA. Ce programme permettra le développement harmonieux des régions du pays, la création de milliers d’emplois pour les jeunes et femmes et la modernisation de l’administration.

( article sponsorisé)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à