fbpx

Montpellier : le Centre chorégraphique national occupé !

par

C’est au tour de Montpellier d’avoir son lieu culturel occupé depuis vendredi dernier. Le Centre chorégraphique national est occupé par une cinquantaine de professionnels de la culture : artistes, metteurs en scène, étudiants, techniciens et comédiens à l’appel de plusieurs collectifs et mouvements, jour et nuit.

Un mot d’ordre « rouvrir oui, mais pas sur des cendres » : ils demandent ainsi la réouverture des lieux culturels alors que la crise sanitaire semble s’allonger dans le temps et que le gouvernement reste inflexible à toutes propositions dans ce sens.

Mais les revendications se sont élargies depuis quelques jours. Dans un communiqué, distribué par les occupants, on peut lire entre autres : l’annulation de la réforme de l’assurance chômage , la prolongation de l’année blanche d’un an à partir de la reprise totale du secteur pour les intermittents, un plan massif de soutien à l’emploi et bien entendu la réouverture des salles de spectacles. Sur place, les occupants sont déterminés à tenir le siège jusqu’à gain de cause. Néanmoins, ils savent que la bataille est déséquilibrée et qu’il n’y a que peu de chances que le gouvernement accèdent à l’ensemble de leurs revendications.

Antoine Wellens, metteur en scène qui occupe lui aussi le CCN a répondu à nos questions sur place.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à