fbpx

Christine Goguet : « Tous ces grands guides sont motivés par une croyance et une forme de spiritualité »

Christine Goguet signe un livre qui donne à réfléchir en cette période inédite et troublée de crise sanitaire et économique. A partir de treize personnalités historiques à la spiritualité, elle s’interroge sur leur rapport à Dieu, que ce soit dans leur enfance, leur parcours éclairé, leurs drames ou la peur de la mort, et montre comment le divin peut être une source d’inspiration pour tout citoyen. Nous vivons un temps où le souci de Dieu revient hanter les consciences. Et dans ce monde qui manque cruellement de grands hommes le livre, c’est une manière de retrouver du sens…

propos recueillis par

Cette nuit-là, Camille fit un drôle de rêve, ou plutôt un rêve éveillé. A son habitude, elle laissa venir des images pour trouver le sommeil. En plein ciel, dans le cockpit d’un petit avion, elle surplombait des plaines et des bois desséchés. Curieusement, elle ne savait pas qui était le pilote. Soudain, elle s’aperçut que l’avion passait au-dessus de la muraille de Chine, s’étonnant qu’il n’y eu aucun touriste. Au loin, une masse d’eau d’un bleu transparent montait vers la muraille. Une mer aux vagues aussi hautes que des immeubles allait tout engloutir. Elle eut alors eu la conviction que l’eau avait recouvert la terre, que ces plaines arides étaient les dernières parcelles qui restaient de la planète. Que les pyramides, Venise, les cathédrales, les bibliothèques et des milliers d’êtres avaient disparu. A l’horizon, se dessina une embarcation sur les flots, une sorte d’arche de Noé où une poignée de survivants voguaient en compagnie d’animaux de plusieurs espèces. Peut-être est-ce grâce à eux qu’un autre monde renaîtra ? se disait-elle, lorsque le pilote lança : « Nous allons nous diriger vers la lune, la planète la plus proche. Là-bas, beaucoup d’hommes se sont déjà installés en prévision de la catastrophe ». Etonnamment, le voyage fut rapide. Ils alunirent et elle pénétra dans une immense serre où poussaient des fruits et des légumes. Ici, tout le monde portait un vêtement blanc et un casque. Le pilote s’était volatilisé. Dans un demi sommeil, elle entendit un grattement sous le toit. Un loir, sans doute ou un chat qui se serait faufilé par une souricière.
Et Dieu dans tout ça…

La genèse de ce livre ?
Ce fut un projet très ambitieux et exigeant qui nécessita près de deux années de recherches et d’écriture. Tenter d’entrer dans leur cœur et dans l’âme des grands de ce monde n’est pas une tâche simple et j’ai voulu rendre ce livre facile d’accès pour tous malgré un sujet assez élevé. C’est une sorte de psychographie historique, une manière d’entrer dans l’intériorité des géants de l’histoire.

Comment avez-vous choisi ces ces personnalités ?
Il s’agit pour les choix de celles-ci de personnages emblématiques qui m’ont touché chacun à leur manière par leur foi et leur personnalité, leur trajectoire aussi. Il était aussi intéressant d’approcher des destins et des personnalités dont on ne pouvait pas forcément imaginer la spiritualité. C’est en quelque sorte une sorte de panthéon personnel et donc forcément il s’agit d’un choix très subjectif. Si j’avais eu plus de place j’aurais rajouté Martin Luther-King, Gandhi, Tolstoï etc… Cela fera peut-être l’objet d’un tome II !
Les treize personnalités évoquées dans mon livre relèvent d’un choix du coeur, d’un panthéon personnel. De Gaulle, Mandela, Churchill, Mère Teresa, Victor Hugo sont tous très dissemblables mais ils ont en commun cette transcendance qui les portent et qui les a inspirés. Quoi qu’il en soit, tous ces grands guides sont motivés par une croyance et une forme de spiritualité. Et portés par cette seule question essentielle au fond : Dieu existe- t-il? Leur action est imprégnée de spiritualité, et elle a éclairé leur parcours, leurs choix et leurs œuvres.

Parmi ces personnalités lesquelles sont vos préférées ?
Tous excepté Mitterrand… paix à son âme tourmentée et ambiguë…
Ma préférence me porte vers le grand Charles. Ma mère était une grande admiratrice de Charles De Gaulle et de facto la foi sensible de ce grand homme me fascine. Il était un fervent croyant et un chrétien profond et se définissait comme un soldat de France et de Dieu. Bien qu’extrêmement discret sur sa foi il ne communia jamais en public, il évitait le monde quand il allait à l’église et a lui-même décoré avec ses deniers la chapelle de l’Elysée. A L’image de Mandela il a mené une forme de croisade contre le mal, le régime nazi et son frère le régime de Vichy. Les nazis considéraient à l’époque que les personnes handicapées n’avaient aucune valeur. De Gaulle, père d’Anne, atteinte de trisomie, ne pouvait qu’être touché par ces discours. D’ailleurs, les compagnons de la libération devaient s’appeler à l’origine Les croisés de la libération. Pour De Gaulle, les valeurs chrétiennes de la France étaient essentielles, il œuvre en ce qu’il croit, “cette flamme chrétienne en ce qu’elle a d’humain, en ce qu’elle a de moral, elle est aussi la nôtre” 1950. De Gaulle nourrissait une foi profonde qui selon Malraux était une donnée et selon son petit fils Yves une évidence sans autre forme de discussion. Les héros du Général sont les miens notamment Jeanne d’Arc qui s’est sacrifiée pour la patrie au nom de Dieu, le célèbre écrivain Charles Péguy.
Bien sûr chacun a sa vision plus ou moins différente de Dieu. La mienne se rapprochait de celle d’ Einstein qui croyait au dieu de Spinoza, celui de la nature, qui ne se soucie pas des actions humaines. « Je suis un non-croyant profondément religieux », disait-il. Cette quête de sens les inscrit dans une élévation personnelle. Tout comme Einstein je cherche les réponses, mais grâce à l’écriture de ce livre je crois avoir trouvées…

Et pour vous Dieu dans tout ça ?
Il est là. De retour dans ma vie, après d’incessants allers retours, il m’a accompagné tout au long de cette quête, sans faire de bruit. Avec chaque jour des petits miracles qui ont témoigné de sa présence. Dieu a grand besoin qu’on le mette en lumière dans cette période inédite. Tout comme Les Grands Hommes et les grandes femmes qui ont valeur d’exemple…

« Les Grands Hommes et Dieu » de Christine Goguet – Editions du Rocher

 

( Crédit photo – D.R)

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à