fbpx

(Vidéo) Vaccin AstraZeneca: « Les effets secondaires ont été manifestement sous-évalués »

par

Thomas Bourhis, infirmer au CHRU de Brest et secrétaire CGT de l’hôpital était l’invité de BFM TV suite à une vague d’effets secondaires après l’injection du vaccin AstraZeneca chez le personnel soignant au sein l’établissement de Brest.

Cet infirmier affirme que « les effets secondaires ont été manifestement sous-évalués». L’agence nationale de sécurité du médicament a elle de son côté signalé qu’elle « avait reçu 149 déclarations de pharmacovigilance entre le 6 et le 10 février mentionnant des syndromes grippaux souvent de fortes intensités ».

Thomas Bourhis déplore que les effets aient été sous-évalués : « Nous nous sommes retrouvés dans certains services avec des agents qui présentaient des effets secondaires importants qui ont pour certains mené à des arrêts de travail ».

Suite à cette vague d’effets secondaires, le Professeur Alain Fisher, le monsieur Vaccin du gouvernement a réagi à cette situation sanitaire au micro de France Info : « C’est un signal et tout signal doit être pris au sérieux, analysé (…) « Apparemment, il faut analyser les choses, il semble y en avoir un peu plus qu’attendu. (…) Est-ce que c’est quelque chose de transitoire et de non significatif ou est-ce que c’est un signal un peu plus fort ? C’est un signal et tout signal doit être pris au sérieux, analysé« .

(capture d’écran Twitter)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à