fbpx

(Vidéo) « Liberté! Liberté! » : Un restaurateur niçois ouvre son restaurant malgré les interdictions et fait le buzz

par

La désobéissance civile ressemble de plus en plus à une vague de fond qui inquiète le gouvernement  à l’approche d’un confinement « très serré » qui pourrait une nouvelle fois enfermer les Français dans les prochains jours.

Alors que le Hashtag « Jenemeconfineraipas » commence à pulluler sur les réseaux sociaux et que de nombreux restaurateurs prévoiraient malgré de lourdes sanctions potentielles d’ouvrir le 1er février, c’est à Nice, ce mercredi 27 janvier que le patron du restaurant le Poppies a ouvert son établissement sous l’oeil des cameras, encouragé par les applaudissements des clients, aux cris de « Liberté! Liberté! » et salué sur les réseaux. A noter qu’il risque de très lourdes sanctions.

Au-delà d’un fait divers, la médiatisation et l’initiative de ce restaurateur laissent entrevoir un mouvement de désobéissance civile beaucoup plus massif qui inquiète profondément l’Elysée. Ce qui pourrait expliquer la réticence d’Emmanuel Macron a annoncé un nouveau confinement qui semble tout de même inéluctable.

( Capture d’écran Twitter)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à