fbpx

Le vote par correspondance envisagé pour la Présidentielle de 2022 ?

par

Alors que la crise sanitaire dure plus que de raison et que les Français n’en peuvent plus, des choses se passent à l’Assemblée nationale en ce début d’année 2021 et qui pourraient engager profondément les modalités démocratiques du scrutin pour la Présidentielle en 2022.

Voilà que l’idée d’un vote par correspondance prend forme dans l’esprit législatif de la majorité parlementaire. C’est du moins ce que laisse transparaître les éléments du dossier législatif sur l’élection du Président de la République dans ce projet de loi organique dont le député Alain Tourret de la 6ème circonscription du Calvados en est le rapporteur.

En épluchant le dossier législatif, on tombe sur l’amendement N°6 déposé le 15 janvier 2021 en première lecture qui permettrait de voter par correspondance pour l’élection présidentielle de 2022, mode de scrutin supprimé en France depuis 1975 par la loi n°75-1329.

L’exposé sommaire précise notamment que «dans un contexte sanitaire incertain et pour faciliter l’accès aux votes par tous les citoyens et citoyennes, rétablir cette possibilité de voter par correspondance paraît à la fois simple, logique et important ». La ficelle sanitaire est tout de même un peu grossière et l’intention est là. Cette nouvelle initiative de la majorité pourrait créer des remous et ajouter de la défiance démocratique à celle déjà existante dans une mesure non négligeable si cet amendement s’ancrait dans le processus parlementaire en cours.

Consultez l’amendement N°6 en question sur le site de l’Assemblée nationale

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à