fbpx

France Inter s’attire les foudres de l’Ambassade d’Israël qui accuse la radio de désinformation

par

L’ambassade d’Israël ne décolère pas contre France Inter suite à une chronique diffusée à l’antenne qui rapportait le fait que « l’Etat d’Israël ne vaccinerait pas les prisonniers palestiniens contre la Covid19 » .

C’est le journaliste du service public Anthony Bellanger dans sa chronique : «Israël : le vaccin et les prisonniers palestiniens» qui a déclenché la colère de l’Ambassade d’Israël en France. Via un tweet, les services de l’ambassade ont rendu publique la lettre adressée à Laurence Bloch, directrice de France Inter. Et pour cause, Anthony Bellanger a qualifié « une mesure abjecte ».

L’Ambassade d’Israël en France dénonce une chronique qui « ne fait qu’attiser le feu de la haine ».

Décidément, France Inter, après son « numéro vert contre les complotistes » fait feu de tout bois et flirte dangereusement avec « la désinformation » selon l’ambassade d’Israël, pourtant cheval de bataille d’une antenne de service public drapée, du haut de son piédestal dans la vertu journalistique suprême. Affaire à suivre.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à